Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 21:34

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/40/Il_quarto_stato_(Volpedo).jpg

 

 

RICHARD PALAO, militant CGT

 

Quelques mois avant mai 68 Henry KRAZUCKI déclarait "... rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classe , elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division . La lutte de classes au contraire , est la base de l’unité , son motif le plus puissant . C’ est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT . Or la lutte de classe n’est pas une invention , c’est un fait , il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse : renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasement ..."


Tierry LE PAON lui à une autre vision puisque pour lui il n ’ y a plus de syndicalisme réformisme qui pratique la collaboration de classe , et en conséquence on peut donc pratiquer l’unité avec ce syndicalisme sans conditions et en toutes circonstances , c ’est d’ailleurs ce qu’il vient de confier au numéro 60 de la revue de la confédération " ENSEMBLE" :


"...je pense aussi qu’il ne faut rien lacher sur les questions unitaires , nous devons renouer les contacts avec l’ensemble des organisations syndicales . IL N Y A PAS D UN COTE UN POLE REFORMISTE ET DE L AUTRE UN POLE PLUS RADICAL OU CONTESTATAIRE . La réalité est plus compliquée que cela. Cette présentation est artificielle et nous avons interêt au contraire à rester sur le concret pour être en capacité de construire un syndicalisme utile aux salariés , car le syndicat doit leur rapporter ."


Alors que les syndicats CFDT , FO , UNSA ...SE PROCLAMENT OUVERTEMENT REFORMISTES , LE PAON nie cette réalité avec la volonté de faire croire que puisqu’ il n’ y a plus de différences entre syndicats , le syndicalisme rassemblé s ’impose , ce faisant il poursuit le glissement réformiste de la CGT initié par ses prédecesseurs VIANNET et THIBAULT avec comme finalité la liquidation du syndicalisme de classe .


LE PAON et la direction confédérale sont coupables d’une triple trahison :


ils insultent la mémoire de nos anciens , dont certains ont donné leur vie , sacrifiés leur vie familiale et leur carrière professionnelle subit la répression patronale et policière pour que le syndicalisme de classe existe en FRANCE ...


Il abandonnent ceux qui actuellement à la base continuent de donner un contenu de classe à leurs luttes , se battent dans leurs entreprises ne se résignent pas et ne cèdent pas devant le diktat du capitalisme ...


ils violent les statuts de la CGT votés par les adhérents qui indiquent que la CGT est un syndicat anticapitaliste , de masse et de classe ( voir le préambule et l’article 1 des statuts )


LE PAON et ses alliés de la direction ont le droit d ’être devenus réformistes , mais dans ce cas ils doivent quitter la CGT , rejoindre les organisations refromistes et cesser de casser de l ’intérieur notre syndicat de classe .


La direction confédérale n’ a que deux choix : se soumettre ou se demettre ...


Tous ceux qui sont attachés aux syndicalisme de classe , au respect de nos statuts, syndiqués, militants , responsables des UL , UD , regions , doivent se manifester et intervenir auprès de la confédération pour qu’elle effectue ce choix ...


Personne ne peut plus se cacher derrière son petit doigt et dire je ne savais pas , l’interwiew de LE PAON à ENSEMBLE est suffisemment clair pour que plus personne ne doute de la volonté de la confédération de liquider le syndicalisme de classe ... sous prétexte de créer un SYNDICALISME UNITAIRE , c est UN SYNDICALISME UNI A TERRE qui nous est proposé , et cela nous le refusons , nous le combattons !!!


Dès à présent , la contestation doit se traduire dans un premier temps par des motions adressées à la confédération , il faut utiliser tous les moyens : courriers , pétitions , messages sur le site internet de la confédération, sur les réseaux sociaux ...MONTREUIL doit être submergé par les manifestations de réprobation de la base qui doit exiger que la CGT redevienne le grand syndicat de classe dont notre pays a besoin .


CAMARADES DE LA CGT REVEILLEZ-VOUS , QUE LES BOUCHES S’OUVRENT !!!

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans La lutte des classes
commenter cet article

commentaires