Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 20:29

 

 

Un article du Figaro a révélé samedi dernier une note  du ministère des finances sur l’éventuelle vente des Chantiers navals STX de Saint Nazaire. Rappelons que l’Etat français détient 33,3% de STX France, dont dépendent 2 000 salariés et 4 000 sous-traitants. Les décisions sont annoncées pour novembre.


Mais sans attendre, dans une démarche peu commune, le directeur général s’est adressé par courrier postal à tous les salariés, à l’occasion des élections professionnelles de la mi-octobre, en annonçant que « la direction va dénoncer bon nombre des accords sociaux » et qu’elle souhaite trouver en face d’elle des « personnes responsables pour négocier un nouveau statut social, certes en léger retrait par rapport à l’actuel ». Et de dénoncer : «  Notre bataille n’est plus la lutte des classes, c’est la lutte pour notre capacité de prise de commande (…) » (document – lire ici la lettre du directeur général de STX Saint-Nazaire).


Sans attendre, lors d’un comité extraordinaire d’établissement, jeudi dernier la direction a donc confirmé, sa volonté de renégocier un certain nombre d’ « accords d’entreprise et d’usages ».

 

Parmi ceux-ci sont mis en cause les primes, indemnités et majorations, le droit syndical et la négociation collective, des accords salariaux, la prévoyance, les congés d’ancienneté, le calcul des indemnités maladie-maternité. Les accords dénoncés restent cependant valables tant que les négociations courent, dans le délai légal de 15 mois.


Le résultat des élections professionnelles donne la majorité absolue des voix à la CGT et à FO – qui, au terme de la loi sur la représentativité, peuvent donc désormais s’opposer à un accord minoritaire, commente la presse locale.


Lorsque, début octobre, la Korea Development Bank, principal actionnaire de STX France a annoncé la possibilité de procéder à la vente de STX Europe, les syndicats et les élus se sont immédiatement tournés vers le gouvernement. Joël Cadoret, délégué CGT, a déclaré : «  L’intervention de l’Etat (…) sera nécessaire et indispensable, pour trouver un investisseur industriel qui réponde au besoin du développement maritime et de nouvelles commandes« .

 

Jean-Marc Perez pour FO, a déclaré : « L’heure est venue : l’Etat doit au minimum prendre le contrôle majoritaire de cette entreprise, voire la nationaliser comme le sont les chantiers navals italiens Fincantieri qui aujourd’hui fonctionnent bien« .

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans La lutte des classes
commenter cet article

commentaires

castex Christine 31/10/2013 21:08

Honte à la CGT ! Bien FO !

CASTEX Gérard 31/10/2013 10:06

Et dire que c'est le responsable F.O. qui envisage l'Etat majoritaire au capital de l'entreprise voire même la nationalisation alors que le responsable C.G.T. n'envisage lui que l'intervention de
l'Etat pour trouver un investisseur!
Il y aurait donc encore des responsables syndicaux prêts à défendre le capitalisme actuel, le système ultra-libéral, l'Europe avec sa "concurrence libre et non faussée" et au-delà, la
mondialisation!
Allez les gras, réveillez-vous et expliquez bien à tous que l'Etat est le seul à pouvoir sauver toutes ces situations dans les entreprises et qu'il ne faudra jamais compter sur aucun investisseur
capitaliste classique dans le monde actuel!
Alors soutenons toute organisation politique allant dans ce sens!