Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 13:58

http://www.initiative-communiste.fr/wp-content/uploads/2013/04/wpd80996ce_05_06.jpg

 

A l’initiative du PRCF francilien


Samedi 11 janvier 2014 au Café Le Falstaff – 15 heures


Adresse : 10 Place de la Bastille, 75011 Paris. 1er étage. Salle vitrée. Entrée libre, consommation non surtaxée.


ANNIE LACROIX-RIZ – CRISE ET FASCISATION DANS LA FRANCE DES ANNÉES 1930


Le 6 février 1934 ne fut pas provoqué, comme le prétend la légende, par l’indignation sincère d’honnêtes Français contre un régime parlementaire pourri. Cette tentative de putsch guidée par le Comité des Forges s’inscrivait dans une stratégie définie dès 1922 : le grand patronat voulait étendre à la France le modèle fasciste qui, en Italie, permettait de maximiser les profits en privant les salariés de tout moyen de défense, syndical et politique.


Pendant la crise des années 1930, entre Brüning et Hitler, le capital financier s’enticha du modèle allemand de casse des salaires et de liquidation d’une république jugée trop « molle »envers le peuple. Cet objectif sociopolitique se heurta à la résistance ouvrière, qui en retarda la réalisation :il fallut la défaite sociale de 1938 puis l’invasion allemande, tant attendue, pour que triomphât en juin-juillet 1940 le putsch Pétain-Laval, formule mise au point dès 1934.


Annie LACROIX-RIZ, professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’université Paris VII-Denis Diderot, a notamment publié :


Chez Armand Colin : Le Vatican, l’Europe et le Reich de la Première Guerre mondiale à la Guerre froide (1914-1955), nouvelle édition augmentée, 2010; De Munich à Vichy, l’assassinat de la 3e République, 1938-1940, 2008; Le Choix de la défaite : les élites françaises dans les années 1930, nouvelle édition augmentée, 2010; Industriels et banquiers français sous l’Occupation, nouvelle édition entièrement refondue, 2013 au Temps des cerises, L’intégration européenne de la France. La tutelle de l’Allemagne et des États-Unis, 2007, etL’histoire contemporaine toujours sous influence, 2012

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Conférence - débat
commenter cet article

commentaires