Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 17:30

images--72-.jpg

Ces dernières années, le chômage a fortement baissé en Allemagne : parti d’un niveau similaire au chômage français au début des années 2000, le taux de chômage se situe aujourd’hui à 5,4% de la population active en Allemagne, contre 10% en France ! Un écart énorme.

 

Mais il y a un petit souci : ce qui a explosé en Allemagne, c’est la pauvreté.


C’est ce qu’explique Eric Heyer, qui rappelle que, selon Eurostat, au cours des six dernières années, le taux de pauvreté, mesuré au seuil de 60% du revenu médian, aurait augmenté de 3,6 points en Allemagne, quand il a quasiment stagné en France (+ 0,9 point).


En 2011, malgré la forte baisse du chômage, le taux de pauvreté en Allemagne se situerait à 1,8 point au-dessus de celui observé en France (soit un écart de 11%).

 

graph2_chomageEH1.jpg

 

Conclusion : les affreuses réformes Hartz dont Gerhard Schröder est si fier ont massacré les ouvriers et employés qui bossent, certes, mais pour des salaires de misère.


De son côté, le quotidien espagnol La Vanguardia, traduit sur l’excellent site Presseurop, mentionne le rapport d’Eurostat (en français) selon lequel un européen sur quatre, soit près de 120 millions de personnes “risquent l’exclusion sociale” dans l’UE.


Et portant, la réduction du nombre de pauvres soit l’un des cing objectifs de la stratégie Europe 2020.


Les pays qui enregistrent le pourcentage le plus élevé de risque de pauvreté ou d’exclusion sociale sont la Bulgarie (49%), suivie de la Roumanie et de la Lettonie (40%), alors que les pays qui enregistrent les pourcentages les plus bas sont la République tchèque (15%), les Pays-Bas et la Suède. L’Espagne, avec 27% de la population – soit 12,4 millions de personnes – au bord de l’exclusion, se place trois points au-dessus de la moyenne européenne.


En France, le niveau de vie médian a baissé de 0,5% par rapport à 2009. Le niveau de vie baisse ou stagne pour pratiquement toutes les catégories de la population sauf pour les plus aisés. La pauvreté continue de progresser : 14,1% de pauvres en 2010 contre 13,5% en 2009 (au seuil de 60% du revenu médian). (Source : INSEE).


De même, la misère continue de progresser, comme le rappelle l’Observatoire des Inégalités dans un excellent article. Ainsi, par exemple, 3,5 millions de personnes vivant en France doivent recourir à l’aide alimentaire pour pouvoir se nourrir correctement.


Conclusion : les Européens sont-ils condamnés à choisir entre le chômage et la pauvreté ? Ben non. Nous sommes dans un continent riche, qui regorge de jeunes gens plein d’idées.

Suffit juste de faire tomber certaines barrières (comme les professions fermées aux étrangers), et de redistribuer, mais alors vraiment, les richesses.

 

Gilles Raveaud

(maître de conférences en économie à l'Institut d'Etudes Européennes de l'université Paris 8 Saint-Denis. )


 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Europe
commenter cet article

commentaires