Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 21:09

timthumb1.jpg

A l'heure où le retour du refoulé berlusconien fait trembler la bourse de Milan, vous pourrez lire sur Article 11 un édifiant dialogue traduit par mes soins, qui montre qu'une autre sorte de refoulé (fasciste et colonialiste) hante aussi la société italienne.

 
A l'heure où les degauche italiens regrettent déjà Monti, l'homme qui a démantelé et fait licencier comme personne avant lui, le Manifesto rend compte d'un sondage qui montre que "la distance entre peuple et politique est désormais sidérale".

 

Pour les italiens, la devise serait, à en croire le quotidien menacé de disparition, "courage, amis, le meilleur est derrière nous".

 

Selon le 46e rapport du Censis (Centro Studi Investimenti Sociali - "Centre d'Études en Investissement Social " ), institut italien de recherche socioéconomique, sur la situation sociale du pays, "la crise de la démocratie représentative, qui traverse une grande partie des sociétés européennes, prend en Italie des caractères plus radicaux et une diffusion plus consistante".

 

La consommation est revenue aux niveaux de 1997. L'endettement des familles ces dix dernières années a augmenté de 82,6%, 2,5 millions de familles ont vendu leur or et leurs biens précieux, "73% des familles vont en chasse des aliments les moins coûteux", la vente des voitures s'est effondrée (25% d'immatriculations en moins).

 

"L'avenir", écrit le journal "est plus que jamais assombri par la peur, surtout pour les jeunes, vu qu'il y a eu un glissement de la richesse vers les composantes les plus vieilles de la population. Mais on est impressionné de voir que demain est marqué pour les italiens, par la croissance continue de phénomènes comme la corruption, l'évasion fiscale, les activités criminelles, l'affairisme politique et même la marchandisation du corps. Les seuls qui peuvent se permettre de ne pas avoir peur sont évidemment ces 12,5% de famille qui disposent d'une richesse nette supérieure à 500 000 euros".

 

Un sentiment écrasant domine: "la peur de ne pas y arriver".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Italie
commenter cet article

commentaires