Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:35

Samedi 7 décembre 2013

 

 

http://www.biography.com/imported/images/Biography/Images/Galleries/Nelson%20Mandela/nelson-mandela-thumb.jpg" Free Neson Mandela" a pris une dernière liberté, celle de nous quitter au bout d'une vie de lutte et de courage. Figure devenue universelle et célébrée dans le monde entier, ce symbole de l'unité du peuple pour l'émancipation de tous avait su combattre sans défaillir l'un des régimes les plus avilissant que notre monde ait suporté, celui de l'apparthied sud Africain, tueur d'enfants noirs pour garantir le "sourire de l'homme blanc". (je pense au massacres de Soweto)

 
Enfermé pendant vingt -sept ans dans le sinistre  bagne de "Roben Island", où le régime avait décidé de l'effacer, interdisant jusqu'à la publicité de son image, Mandela était devenu un non-homme. Sans doute pour ne pas lui permettre de connaitre le destin du Che dont la photo courrait le monde, il ne devait plus avoir de visage. Aussi était-il resté d'une éternelle jeunesse , cet ostracisme à l'égard de sa figure le plaçant à l'égal des dieux.

 
Ce fut au dire de l'un de nos incomparables faiseurs d'opininon qui hier depuis une tribune télévisuelle refaisait l'histoire du grand personnage dans une nécrologie racontée en direct, l'une des erreurs majeures du régime . Il voulait éviter la fabrication d'une icône, il a construit un mythe en organisant une trancendance, que chacun pouvait rapporter à son besoin d'image interne,  donnant ainsi corps au père d'une nation à venir. Un père cependant qui à son heure venue, déconstruira la haine, sans esprit de vengeance, déjouant ainsi tous les jolis sénarios attendus qui postulent à l'emporte pièce qu'un pays sous tutelle ne saurait s'en passer sans immédiatement tomber dans le chaos et la barbarie. Nos experts en droits de l'homme étaient en embuscade mais ils n'ont rien vu venir, alors, il leur fallu changer de  posture;

 
Comme l'écrivait José Fort, ancien éditorialiste au journal l'humanité " Ceux qui n'ont rien fait pour la libération de Mandela et se complaisaient dans des relations complices avec le régime raciste sud-africain ont célébré à la pipole celui qui symbolise un combat qu'ils n'ont jamais partagé"!

 
Et en effet si la presse dans un concert de louange unanime se bouscule au pied de sa dépouille pour dresser le panthéon dont elle a besoin pour humaniser la mondialisation au service de qui elle s'est mise, nous ne saurions oublier que dans les années quatre -vingt peu de monde connaissait son nom, sinon Thatcher la future égérie du libéralisme conquérant, pour le qualifier de terroriste,  suivie en cela par ses colègues européens, pendant que chez nous le gouvernement Rocard refusait de céder aux campagnes menées par la jeunesse communites et de rompre les relations éconnomiques de la France avec Prétoria comme le demandaient  de nombreuses voix de personnalités progressistes.

 
Nous n'oublierons pas non plus qu'il était jusqu'en deux mille huit encore sur la liste américaine de surveillance des terroristes, nous n'oublierons pas cette particularité honorifique s'il en est qui lui a été donnée et dans laquelle se retrouvent tous ceux qui entravent la toute puissance étasunienne ou lui résistent par les moyens qu'elle emploie au centuple, la violence des armes.

 
 
 Les peuples du monde sont  tristes de perdre cet homme intransigeant et indomptable car les peuples du monde ont plus que jamais besoin de sentir auprès d'eux ceux qui savent dire non. Les inroks lui rendent homage en musique, ils nous proposent d'écouter quinze artistes qui de son vivant lui avaient dit leur reconnaissance et leur admiration  dans des chants dont les vidéos se trouvent en cliquant sur le lien ci-dessous. Les peuples du monde ont besoin de chants pour dire leurs révoltes et leurs espoirs. Vous trouverez aussi comme dernier accompagnement diverses déclarations qui parlent de lui, dont celle du parti communiste Sud  Africain. 
Déclaration du Parti Communiste Sud-africain (South African Communist Party - SACP) -
 
Fraternellement
 
Gilbert Rémond
 
-----

Source :  Réveil communiste 


 

****************

 

ob_27fc69d5fb00293b1635126d0b484a16_mandela2.jpg

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Internationnal
commenter cet article

commentaires