Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 21:52

La suppression du BAC est un prélude à la privatisation de l'Éducation Nationale !

 

 http://img.over-blog.com/280x300/5/38/19/90/Lucien/Lucien/Lucien-n-4/302263_237622376293216_100001363671692_580552_912912621_n.jpg

    Bonjour à toutes et à tous,

 

Il y a quelques années, un document de l'OCDE recommandait à la France de privatiser l'éducation nationale. Il se trouve que, pour la privatiser, il faudra commencer par supprimer le Baccalauréat, parce que c'est un examen dont les sujets sont les mêmes dans tous les établissements scolaires ; c'est d'ailleurs ce qui en fait toute la valeur : le BAC est reconnu sur tout le territoire ; et a partout la même valeur, quelque soit l'endroit où il a été obtenu.

 

Pour privatiser l'Éducation Nationale, il faudra commencer par la casser en petits morceaux, ainsi qu'on l'a fait pour privatiser l'ORTF, les PTT, EDF-GDF, et assez récemment la SNCF. En effet, aucun capitaliste ne voudra acheter l'Éducation nationale dans son entier.

 

Et chacun de ces petits morceaux de l'ancienne Éducation nationale aura des examens qui lui seront propres, car il sera impossible, la concurrence aidant, que le même Baccalauréat soit passé dans toutes les nouvelles entreprises d'éducation ; car, il ne s'agira plus de l'Éducation Nationale, au singulier, mais de diverses entreprises d'éducation, au pluriel, totalement indépendantes les unes des autres, et concurrentielles, chacune ayant son honneur bien à elle, chacune ayant son programme scolaire bien à elle, correspondant strictement, évidemment, aux besoins des entreprises privées locales. Les examens n'auront par conséquent absolument rien à voir d'une entreprise privée d'éducation à l'autre, et ne seront bien sûr pas reconnus partout de la même façon.

 

Il est donc impossible de maintenir l'actuel Baccalauréat si l'« on » veut privatiser l'Éducation nationale !

 

Or, justement, on nous a parlé il y a une dizaine de jours de supprimer le BAC. Ceci ne peut être qu'un prélude à la privatisation de l'Éducation Nationale !

 

    17 juillet 2013

 

    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org/spip

 

FAIRE CIRCULER

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Education
commenter cet article

commentaires