Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 10:54

  Par Superno hollande_aveugle-copie-3.jpg                                

Depuis près de 40 ans, tous les gouvernements le jurent la main sur le cœur : leur priorité, c’est l’emploi. Avec comme résultat imparable, une dégradation quasi continue du chômage sur la même période.


Mais plus l’échec est patent, plus les méthodes employées apparaissent inefficaces, plus leur incompétence et leur impuissance sont démontrées, plus ils jurent et moulinent.


Or les seules mesures prises contre le chômage ont été jusqu’ici :
- Le tripatouillage des chiffres, avec notamment des radiations sauvages toujours plus nombreuses.
- La reddition en rase campagne à tous les pires arguments patronaux (baisse de charges, saccage du Code du Travail). Le nouvel attentat contre le CDI qui se prépare n’en est qu’un épisode de plus, d’autant plus navrant venant d’un gouvernement de “gauche”.
- Des prières rituelles à la Sainte Croissance.


Hollandréou ne fera rien de plus. Ses mesurettes, contrat de génération and co, sont avant tout du grain marketing destiné à faire bavasser les éditorialistes inutiles, et n’auront aucun effet significatif. Après 19 mois consécutifs de hausse du chômage, rien ne semble pouvoir empêcher que 1000 chômeurs de plus se retrouvent sur le carreau chaque jour.

 
Alors Hollandréou ruse. Il annonce déjà que la situation s’améliorera d’ici un an… De la méthode Coué, et surtout 1 an de gagné. Un an à prier, à espérer que mécaniquement le chômage finira bien par s’arrêter de monter, puisque les arbres ne montent pas jusqu’au ciel.

 
Et donc du battage médiatique, nouvel avatar de cette sempiternelle histoire de “gouvernement mobilisé contre le chômage”. Mobilisé à quoi faire, on ne sait pas bien. Un peu comme cette “croissance” que Sarkozy devait aller chercher avec les dents, sans doute.


La première erreur de Hollandréou est d’avoir nommé à Matignon un sinistre incapable de la pire espèce.

Ayrault, c’est Hibernatus. Il se croit manifestement toujours en 1960, il croit encore à la croissance infinie et veut construire des aéroports en 2013…


Comment ce type pourrait-il faire preuve d’un minimum d’imagination pour nous sortir de ce merdier, lui qui en est totalement dépourvu ?

 
Mais bon, Ayrault était son copain, il l’a placé. Comme il place partout ses ex-collègues de la promotion Voltaire à l’ENA, ou comme il vient encore de placer au CSA le socialiste Schrameck, l’ancien dircab de Jospin. Encore une fois, le changement ne saute pas yeux.


Je croyais pourtant qu’un gouvernement de “gauche” surtout allié à des “écolos”, serait assez lucide pour faire le diagnostic que tout avait changé, qu’il n’y aurait plus jamais de travail pour tout le monde, plus jamais de “croissance” durable. Et de prendre les mesures adéquates, à base de partage plus équitable des revenus comme du travail, et de découplage des revenus et du travail (ce qui tourne autour du “revenu inconditionnel”)


Sinon, c’est quoi la différence entre la droite et la “gauche” ? Entre l’UM”P” et le P”S” ?

Vous connaissez forcément l’inénarrable sketch des inconnus sur “les chasseurs”, et qui pose cette question philosophique : c’est quoi la différence entre un bon et mauvais chasseur ?

 

 

Le mauvais chasseur, il voit un truc, et il tire !
 Le bon chasseur, il voit un truc, bon, il tire… mais c’est un bon chasseur.


Dans le même style, vu les ressemblances frappantes entre l’infect Woerth et l’infâme Cahuzac, on peut légitimement se poser la question suivante :

c’est quoi la différence entre un ministre du budget de droite et un ministre du budget de “gauche” ?


Le ministre du budget de droite, c’est un notable polycumulard parisien parachuté en province, ambitieux, insolent et plein de morgue, qui manifeste le plus parfait mépris pour ses électeurs, ne pense qu’à sa carrière et aux intérêts de ses riches copains, et frauderait même en Suisse, persuadé que la loi ne s’applique qu’aux manants.


Le ministre du budget de “gauche”, bon, c’est un notable polycumulard parisien parachuté en province, ambitieux, insolent et plein de morgue, qui manifeste le plus parfait mépris pour ses électeurs et ne pense qu’à sa carrière et aux intérêts de ses riches copains, et frauderait même en Suisse, persuadé que la loi ne s’applique qu’aux manants… mais il est de “gauche”.


Le problème avec Cahuwoerth (il sera désormais appelé ainsi), c’est que lorsqu’on lui pose une question, ce n’est plus lui qui répond, mais les pubeux de “Havas Worldwide

 
Maintenant que la justice a commencé à s’intéresser à ses petites affaires, il vient de décider que ce n’est pas lui qui cause sur la bande de Médiapart. Alors qu’il avait plutôt commencé à avouer. Il semble que comme pour DSK, Fouks et sa clique fassent le pari que la justice n’arrivera pas à prouver quoi que ce soit, ce qui est hélas possible.

 
Aurélie Filippetti a déclaré que Virgin Megastore aurait été victime “d’une concurrence déloyale qui est le fait, il faut bien le dire, de certaines grandes entreprises de type Amazon”, celles-ci n’étant “pas soumises à la même fiscalité que les entreprises localisées physiquement en France”.

 
Fort bien, même si le raisonnement est un peu court. Mais surtout, c’est un point de vue de militant d’opposition, ça, pas de ministre ! Ben oui, Madame Filippetti, vous êtes ministre, et ce sont vos amis qui sont au gouvernement, qui possèdent même tous les pouvoirs locaux et nationaux.

 
Or, être ministre, ce n’est pas seulement d’avoir un salaire… de ministre, une voiture avec chauffeur qui fait pimpon, une place gardée au chaud à l’assemblée si les affaires ministérielles tournent court, et des journalistes obséquieux qui vous tendent le micro pour demander votre avis sur tout en vous donnant du “madame la ministre”.

 
Alors vous attendez quoi pour agir ? Amazon ferait 1.6 milliard de chiffre d’affaire en France mais n’en déclare que 110 millions et fraude le fisc pour la différence, vous faites quoi ? Et il n’y a pas qu’Amazon, il y a aussi iTunes, Google, Facebook… Plus d’un milliard de pertes pour le budget de l’État ! Vous faites quoi ? Il est vrai qu’avec un ministre contre Cahuwoerth, nous ne sommes pas très bien placés pour donner des leçons d’orthodoxie fiscale. Et aussi qu’il est plus simple d’augmenter la TVA et les taxes sur la bière…


Fleur Pellerin a aussi eu l’occasion d’exercer ses “talents” cette semaine. Ah, Fleur Pellerin, voilà une jeune femme “issue de l’immigration” qui n’est pas, au contraire de ses pitoyables prédécesseuses Dati ou Yade, une simple potiche totalement incompétente. Diplômée de l’ESSEC puis de l’ENA, c’est une vraie tête bien pleine. Mais on ne connaît que trop le phénomène, c’est tout sauf une preuve de compétence dès lors que l’idéologie s’en mêle. Voir Giscard, Fabius, Attali et tant d’autres.

 
Fleur Pellerin a donc dû traiter l’affaire de la censure de la pub de Google par Free. Et ça n’a pas traîné. Le vilain pas beau a été prié séance tenante de rétablir l’interminable fleuve de vomi qui souille les ordinateurs, la perfusion des “entrepreneurs du web”.

 
Alors que certaines affaires sans importance peuvent traîner des années en justice, là en 24 heures c’était réglé. On ne rigole pas avec la pub, même quand on est “socialiste”. Libéral socialiste.

 
Pourtant, je croyais naïvement que lorsqu’on est brillant et qu’on se proclame “de gauche”, ça faisait deux gros atouts pour remettre à plat la totalité du financement des activités numériques, qui profite principalement aux multinationales et à une poignée de gros malins. Les internautes, même con-ditionnés à la fausse gratuité d’internet depuis toujours, ne sont-ils pas prêts à payer pour du contenu intéressant ?

 

Inversement, une activité qui ne doit sa survie qu’à la pub de merde a-t-elle un quelconque intérêt ?
Une autre qui tient son rang, c’est Cécile Duflot. Bon d’accord, elle n’est pas “socialiste”, mais elle est membre solidaire d’un gouvernement “socialiste”, et cautionne notamment par sa présence le scandale de Notre-Dame-des-Landes. Bref.

 
Cécile Duflot est chargée du logement. Pourtant, en se promenant dans Metz (ou ailleurs), il est assez frappant de voir qu’il y a toujours plus de mendiants et de SDF chaque année.

 
Quel est donc ce sortilège : une nouvelle preuve de l’impuissance et du cynisme des politicards devant les problèmes. Ils ont beau gesticuler (et pour gesticuler, Duflot gesticule ! Voir ses foutaises sur les églises qui pourraient accueillir des SDF…), ils ne peuvent pas cacher que des logements, eh bien il n’y en a pas. Et pas de sous pour en construire. Tous les sous qu’on peut mettre de côté, c’est pour payer les intérêts des banksters. Alors les logements…

 
Devant l’agitation des associations pour le droit au logement, le gouvernement précédent avait même fait très fort en promulguant la loi DALO (Droit opposable au logement). Si le “mal logé” n’est pas totalement écœuré par son sort au point de renoncer à se battre, s’il est un peu procédurier et qu’il a accès à une assistante sociale et/ou un avocat, il peut contraindre l’État à avouer qu’il doit lui fournir un logement.
En fait, au bout du parcours, l’État ne fournit pas de logement (rappel : il n’y en a pas), mais… un papier. Du cynisme et du foutage de gueule à l’état pur. Le produit de l’impuissance du politique.


Autre sujet : le prix de l’immobilier. Cécile Duflot a effectivement pris dans certaines villes une mesurette d’encadrement du prix des loyers. Bien, mais sans aucune efficacité pratique. Au vu de l’étendue des dégâts, il fallait là encore être “de Gauche” et mettre un grand coup de pied dans la fourmilière. Pourquoi le prix des logements est-il la moitié à Rome de ce qu’il est à Paris ? Pourquoi à Berlin, c’est carrément 5 fois moins ? Nos politicards sont les premiers à vouloir s’inspirer de l’Allemagne dès qu’il s’agit de baisser les salaires ou de casser le code du travail, mais quand il s’agit de reproduire ce qui marche vraiment, il n’y a plus personne… Pourtant, qui mieux qu’un ministre de “gauche” pour bousculer les margoulins qui se sucrent sur la spéculation immobilière ?


Certains naïfs commencent même à retrouver de l’intérêt pour Ségolène Royal, dont ils pensent qu’elle aurait une volonté très supérieure à celle de son ex, et moins de complexes face aux puissants, ce qui fait qu’elle aurait à cœur de prendre de vraies mesures pour faire bouger les choses. Ils en viennent même à espérer qu’elle pourrait remplacer le chef d’escadrille au prochain remaniement, sans doute après la branlée historique des municipales de 2014.

 
C’est pas gagné. Le Canard Enchaîné de cette semaine publie page 2 un entrefilet qui en dit long sur les motivations de la “Madone du Poitou”. Ouvrez les guillemets avec des pincettes :
Ségolène Royal regrette d’avoir décliné la proposition de devenir ministre de la Justice lors de la composition du gouvernement (VSD 3/1). J’aurais dû accepter : le fait d’être ministre m’aurait aidée à gagner la législative”.


Quelle sagesse ! Quelle grandeur ! Quelle hauteur de vue !

Quel détachement des miasmes de la soupe politicienne ! L’avenir de la France assurément.

 

Superno

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Humeur
commenter cet article

commentaires