Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 14:23

Bonjour.

 

302263_237622376293216_100001363671692_580552_912912621_n.jpgL'école est un enjeu de société important. C'est le levier de la République pour déféfinir le cadre des aspirations communes afin de réaffirmer les grands principes issus de la Révolution Française, à savoir Liberté, Egalité, Fraternité. Ces derniers sont le ciment de notre état nation et permettent d'avoir une définition forte de notre citoyenneté, à savoir la continuité territoriale qui assure en tous les points du territoire l'égalité de traitement. 

Devant les dérives communautaristes de notre temps il est plus que jamais urgent de faire bloc derrière ces principes républicains que nous pensons naïvement universels. Le modèle anglo-saxon qui  privilégie les communautés et la loi du marché est à des années lumières de notre conception de l'égalité.

 

La gauche au pouvoir aurait dû saisir l'occasion de réaffirmer notre identité républicaine. Mais le vrai pouvoir se trouve à Bruxelles. Il est exercé par des lobbyistes très puissants, tous au services des transnationales, dont le seul soucis est de faire de maximum de profits sur les ruines des services publics. La santé publique est démantelée au profit des grandes sociétés d'assurances et consorts et il en est de même pour l'école. Favoriser le démantèlement de l'état à travers le transfert de compétences aux régions me semble très dangereux pour cette institution majeure. Le socle commun de compétences est également au service de cette politique mortifère.

 

Le souffle républicain qui a baigné l'élection de François Hollande laissait augurer d'autres orientations plus conformes à notre modèle de société inspiré des valeurs humanistes. Mais c'est vrai que le vrai pouvoir se situe à Bruxelles tout entier dévoué aux barbares modernes que sont les grands capitalistes qui ont installé la dictature de la finance.

 

Lucien PONS

 

Ci dessous un communiqué de mon syndicat avec en prime une pétition à signer.

 

Communiqué du SNES.

 

Le projet de Loi d’orientation de l’Ecole n’est toujours pas connu, mais les éléments qui nous ont été présentés comportent des dispositions qui, d’une part remettraient en cause profondément l’existence d’un second degré intégrant le collège et le lycée et, d’autre part, confieraient aux régions le pilotage de l’orientation scolaire.

Le SNES, avec les syndicats de la FSU, a porté son projet éducatif dans la concertation dont, malgré nos demandes les personnels ont été écartés, et dans les négociations. Cependant les pressions des tenants de l’« école du socle » sont fortes pour que la Loi permette la mise en place, à terme, d’un bloc « primaire-collège » qui remettrait en cause la notion même d’enseignant du second degré et leurs statuts. Dans le même temps, on peut avoir les plus grandes inquiétudes sur l’avenir de l’orientation scolaire et de ses personnels qui risque d’être renvoyé à la future loi de décentralisation.

Devant l’urgence de faire échec à des projets néfastes pour le second degré et ses personnels, les syndicats du second degré de la FSU (SNES, SNEP et SNUEP) ont donc décidé de lancer un appel au ministre pour que le projet de Loi réponde aux attentes des personnels, premiers acteurs d’une transformation du système éducatif.

Ils appellent à signer massivement la lettre pétition en ligne et téléchargeable sur le site du SNES :

http://www.snes.edu/Lettre-petition.html

Pour que le ministre entende la parole de nos professions, signons et faisons massivement signer cette lettre-pétition.

Cordialement.

Frédérique ROLET, Roland HUBERT, Daniel ROBIN
Cosecrétaires généraux

 

Source:  blog  Lucien Pons


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Education
commenter cet article

commentaires