Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 21:58

L’université populaire Ch’ti Guevara organisait ce samedi, salle Paul-Sion, un échange autour du thème « L’histoire contemporaine en résistance ».

 

http://static1.lavoixdunord.net/sites/default/files/imagecache/vdn_photo_principale_article/articles/ophotos/20140614/2096778464_B972927680Z.1_20140614190355_000_G1D2L38UR.1-0.jpg

Georges Gastaud et Jean-François Dejours, membres de l’université populaire Ch’ti Guevara et organisateurs des conférences-débats.


 Georges Gastaud, quelle est la résistance évoquée là ?


« On assiste aujourd’hui à une manipulation de ce qu’a été l’Histoire pour justifier les intérêts politiques actuels. Nous l’avons vu à l’occasion des commémorations du Débarquement, que De Gaulle lui-même, d’ailleurs, n’a jamais célébré. C’est aussi le cas de la construction de l’Europe, qui est en fait une construction américaine dans l’intérêt du monopole capitaliste. »


– Vous jugez le discours actuel formaté et défendez une autre idée de l’Histoire ?


« L’Histoire, la vraie, indique le sens des choses et éclaire le présent. Les historiens doivent entrer en résistance pour que les gens sachent réellement ce qu’a été leur passé. »


– Vous évoquez là, aussi, l’héritage communiste ?


« Revenons au Débarquement de juin 1944 que je trouve normal de commémorer. Mais la fin de la guerre, c’est la bataille de Stalingrad. Les Russes ont pris Berlin seuls. L’Union soviétique a payé le prix le plus cher pour battre Hitler. On n’en parle pas. Le PCF, les syndicats ont toujours été montrés du doigt quoiqu’on fasse. Tout ce qui est rouge est criminel, ce qui est bien est américain. »


– Une réflexion alternative, contre le politiquement correct, c’est donc tout l’enjeu des rendez-vous proposés par l’université populaire ?


« Nous défendons les lumières dans la tradition de l’université populaire d’avant-guerre. Il s’agit d’apporter un éclairage menacé par la pensée unique néo-libérale. Et l’université populaire est ouverte à tous. »

 

Étaient invités hier deux auteurs : Annie Lacroix-Riz (professeur émérite à l’université Paris VII) et Stéphane Sirot (professeur spécialiste de l’Histoire du syndicalisme).

 

http://www.lavoixdunord.fr/region/lens-les-ch-tis-guevara-en-conference-les-historiens-ia35b54051n2208954

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Politique
commenter cet article

commentaires