Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 10:53

La CGT aujourd'hui à Matignon... Manuel Valls tente d'enrôler les partenaires sociaux

 

Les médias précisent :

 

Trois jours après son discours de politique générale, Manuel Valls s'efforcera ce vendredi d'enrôler les partenaires sociaux dans le grand défi de son gouvernement, relancer l'emploi et l'investissement tout en contenant les dépenses publiques.


Le nouveau Premier ministre a hérité d'une feuille de route largement définie sous son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault, et mise comme lui sur le dialogue social pour l'appliquer.

Il a affiché mardi une volonté d'accélérer la mise en oeuvre d'un pacte de responsabilité qui suppose, en contrepartie de baisses de charges pour les entreprises, des négociations dans les branches sur l'emploi, l'investissement et la formation.


Il promet aux entreprises 20 milliards d'euros de crédit d'impôt compétitivité emploi (Cice), 10 milliards d'euros de baisses de cotisations et 8,5 milliards de réduction d'impôts.


A quoi s'ajoutera une diminution progressive du taux de l'impôt sur les sociétés et la suppression de plusieurs dizaines de petites taxes à faible rendement.


Un programme plutôt bien accueilli par les organisations patronales, même si le Medef se dit "vigilant" et souhaite un calendrier plus rapide, tandis que la CGPME regrette que ce pacte fasse, selon elle, la part belle aux grands groupes.


Selon la CGT, "le choix qu'a fait ce Premier ministre, c'est de continuer les politiques précédentes, qui nous conduisent à l'échec et qui ont été refusées (...) lors des élections municipales", dit le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, qui annonce des actions revendicatives, notamment le 1er mai.

 

Cependant, Thierry Lepaon n'écrivait-il pas dans "Le Nouvel Economiste" du 21 février 2014 :

Il n’existe à la CGT aucune opposition de principe face au patronat. L’entreprise est une communauté composée de dirigeants et de salariés – là encore, je regrette que les actionnaires fassent figures d’éternels absents – et ces deux populations doivent pouvoir réfléchir et agir ensemble dans l’intérêt de leur communauté.


Sur ce plan, il est évident que le pragmatisme syndical s’impose »…

 

CE QU'EN PENSE CANEMPECHEPASNICOLAS et Jean LEVY


adhérent de la CGT depuis 1944

ancien membre du bureau fédéral  de la FD des Employés

ancien délégué national CGT du crédit du Nord


Cette déclaration, en divorce total avec l'orientation historique de la CGT, nous interroge quant à la volonté réelle de la direction confédérale de créer les conditions d'un vaste mouvement  de rupture avec la contre-révolution sociale exigée par le Medef et l'Union européenne et avalisée par leurs fondés de pouvoir à l'Elysée et à Matignon.


Il ne suffit pas d'organiser une manifestation trimestrielle, voire "un Premier mai",  sans perspective d'affrontement direct avec le Grand capital et ses mandants gouvernementaux, pour contrer efficacement la politique mortifère du capital européen, menée hier par Nicolas Sarkozy et amplifiée aujourd'hui par Hollande et Valls.


Ceux-ci,  brutalement désavoués dans les urnes par le peuple français, n'en tiennent aucun compte et accélèrent au contraire le dispositif législatif, exigé par Bruxelles,  de mise en oeuvre d'exploitation forcenée des salariés et des retraités. 


La CGT doit prendre l'initiative  d'un grand rassemblement pour préparer la contre-offensive ouvière et populaire.


Si telle n'était pas l'orientation de la direction confédérale, alors se poserait la question de la convocation d'un congrès extraordinaire , précédée d'un large débat au sein des organisations de la CGT, sur sa nécessaire orientation de classe permettant de mettre en oeuvre la stratégie de lutte pour libérer le monde du travail de la dictature de l'oligarchie industrielle et financière, mise en musique par son personnel politique.


Il n'y a plus de temps à perdre.

 

GSKEVR-1--1--copie-1.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Politique
commenter cet article

commentaires