Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 09:20

5 Octobre 2013 , Rédigé par Le Mantois et Partout ailleurs

 

La réforme des rythmes scolaires, faute de moyens financiers, humains et de locaux, a du mal à faire son chemin. En matière d'activités périscolaires, des municipalités font même appel à des associations pour les gérer. Sans remettre obligatoirement leurs compétences en doute, on reste très loin d'activités définies nationalement pour chaque enfant, peu importe où se situe sa classe.


Et que de dire des entreprises privées qui se mêlent désormais de l'éducatif? Voilà que Total, géant pétrolier coté au Cac 40 condamné pour la pollution des mers et de la terre, revêt l'uniforme du maître d'école, tendance mazout si j'ose dire. Total investit donc des millions d'euros dans l'éducation nationale par le biais de sa Fondation. En juin 2013, celle-ci  en a versé 4 pour financer les activités périscolaires.


http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTy_t5-MdhKOuH-LwW_fcJqnOUoXsXboMkqlTGdTcKIcdMNFA_MbhliTNl21g

 

Côté école primaire, cela donne ceci:


http://img.over-blog.com/157x139/4/72/27/39/oeil-ouvert-75/clip_image039.jpg

 

Et le 19 septembre 2013, l'académie de Paris a signé un partenariat avec Total. Ce sera une"véritable source de progrès pour tous", affirme la direction de l'éducation nationale de Paris. Oui, dès la classe de 5e et pour 3 ans, le pétrolier informera les élèves sur l'évolution des métiers dans le monde de l'industrie, favorisera l'orientation professionnelles vers ses métiers, tout en développant l'accueil des jeunes en alternance ou en stage.


Comme s'enflamme François Weil, recteur de l'académie de Paris, ce partenariat tombe bien "à un moment clé dans l'essor de la relation école-entreprise dans notre pays". Ouf, n'en jetez plus, la marée noire a atteint la capitale de la France. Car, ni la mairie PS de Paris ni Vincent Peillon, ministre de l'éducation "nationale" n'a trouvé à redire à ce partenariat public-privé.


Pourtant, Total est très clair avec ses objectifs pédagogiques: "En France, la Fondation veut prépare une meilleure employabilité des jeunes".


Employabilité: Qualité de ce qui est employable. D’une part, l’employabilité constitue un des objectifs officiels de la politique : les politiques actives d’emploi font, en quelque sorte, le pari que l’employabilité mène à l’emploi.


Merde alors quand Total va supprimer 210 emplois en Moselle et annonce d'autres restructurations en France, comprenez destructions d'emplois.

 


http://p4.storage.canalblog.com/44/61/177230/54338863.gif

 

Qu'en disent les ministres écolos du gouvernement? J'attends avec impatience le tweet de Xavier Cantat, c'est le compagnon de Cécile Duflot et son porte-voix dans les médias...


Roger Colombier


*****************************************************************************

Par Agnés Rousseaux / 11 juillet 2013 


A court d’argent et d’idées, le gouvernement a signé un accord avec le groupe Total, qui s’engage à verser plusieurs millions d’euros pour soutenir la réforme des rythmes scolaires, concoctée par le ministre de l’Education nationale. L’entreprise soutient ainsi les associations, qui prendront le relai lorsque les enfants ne seront plus en classe. Les municipalités auront-elles recours elles aussi au mécénat d’entreprises pour financer leurs politiques éducatives ? Promu grand mécène d’État, Total semble en tout cas bien décidé à s’impliquer dans les politiques à destination de la jeunesse.

 

Explications... Lien ci-dessous 

Comment Le Groupe Total Va Financer La Réforme De L’Éducation Nationale

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Education
commenter cet article

commentaires

Vinnie Reb 05/10/2013 21:32

C'est le même type de manoeuvre que celle des sectes qui veulent entrer dans les entreprises par le biais de la formation professionnelle... à pas de velours, en avançant plus ou moins caché.
Décidément, ce gouvernement est très fort question diversions... il en a à revendre ! C'est donc le but de cette réforme stupide, car c'est le rythme de travail des parents qu'il faut
assouplir/modifier si l'on veut améliorer le rythme de vie des enfants.