Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 12:20

http://tiersetat.blog.lemonde.fr/files/2013/05/barroso.jpg

 

Un scoop de « canempechepasnicolas » : 

un dangereux populiste

à la tête de la Commission Européenne!

 

par Jean LEVY 

 

Selon « Le Monde », José Manuel Barroso, commentant le refus de l’Ukraine de signer un accord d’association avec l’Union européenne, du fait de la pression russe, s’est exclamé:

« Le temps de la ‘souveraineté limitée’ est révolu ! ».

 

Une telle affirmation de la bouche du plus haut responsable de l’UE a de quoi étonner et choquer les partisans de l’intégration européenne.


N’est-ce pas là s’en prendre directement au contenu des traités qui lient entre eux 28 Etats de notre continent, et en particulier  au TSCG, qui impose aux divers gouvernements de soumettre préalablement à la Commission européenne pour approbation, les projets des budgets nationaux, avant que ceux-ci  ne soient, une fois conformes avec les directives communautaires, soumis ensuite aux parlementaires de chaque pays.

 

S’en prendre à l’idée de « souveraineté limitée » ne serait-il pas un acte de sabotage délibéré de l’idée européenne elle-même, commis par José Manuel Barroso ?


Comment, dans ces conditions, qualifier ce personnage, si ce n’est en dénonçant ses dangereuses convictions populistes.


Ces actes de trahison au sommet de l’Union expliquent les difficultés que celle-ci rencontrent avec les citoyens, leurs doutes et les rejets que

l’UE  inspirent majoritairement dans les différentes opinions publiques ?


Attitude reconnue par Le Monde, qui écrit dans l’éditorial daté du 28 novembre 2013 :


« Une fois encore, l’Europe a déçu. Au sud, l’Union à 28 suscite la colère et l’écœurement des peuples… ». Et la quotidien du soir, certainement influencé par les propos défaitistes de Manuel Barroso, d’affirmer : « la partie russe, elle, n’a eu à transmettre qu’un message : l’Europe, ce sont des efforts, de l’austérité et des contraintes, avec, à la clé, la crainte d’un libéralisme échevelé pour une récompense plus qu’hypothétique ». Et de conclure : « Tout rapprochement (avec l’Europe), impliquait son lot de réformes structurelles, d’efforts de désendettement, de rigueur budgétaire… ».

 

Les Français et les Européens connaissent.

 

Les Russes, eux, offraient des milliards d’aide.

 

Le gouvernement ukrainien a choisi ces milliards…que José Manuel Barroso qualifie avec dégoût de « souveraineté limitée ».


 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-un-scoop-de-canempechepasnicolas-un-dangereux-populiste-a-la-tete-de-la-commission-europeenne-121395184.html

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Europe
commenter cet article

commentaires