Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 08:37

 Le c@rnet de Canaille le Rouge

 

Espace d'échanges, de rêves, de colères et de luttes.

C'est surtout leur interdire de toucher 

Aux Commmunes et aux Départements et ses cantons

lieux de démocratie imposés 

à la monarchie et à l'aristocratie nobililaire



http://img.over-blog-kiwi.com/0/69/18/83/20140117/ob_030382_14-01-17-serment-1945-1.tif

http://img.over-blog-kiwi.com/0/69/18/83/20140117/ob_732527_14-01-17-serment-1945-2.tif



 

                Le projet de démantèlement des États et des Peuples

souverains, en France indépassable sans une violation de la

constitution vient de retrouver une nouvelle dynamique à

l'initiative du gouvernement et de l'Élysée.


On en est au point qu'à chaque fois qu'on voit poindre une affaire

médiatique spectaculaire ou un épisode plus ou moins croustillant

de la vie des hors-sols, il faut vite raison garder pour voir ce qui

dans le même temps va être enclenché comme recul social,

politique ou constitutionnel.

Les frasques élyséennes et l'opération négationniste de l'ex comique dieudonné ont permis à la droite (qui critique la méthode

et approuve le fond) et au PS, dans la fumée qu'il répend à bride

abattue, de poursuivre dans l'opération de liquidation des communes,

des départements et la montée en puissance des régions, de pousser 

(Alsace et NPC) leurs institutionnalisations de politiques

"transfrontalières" pour rétablir les baronnies de l'Ancien Régime.

Plus la droite et Ps entonnent "La Marseillaise" à contre rythme

et avec des voix de fausset plus c'est pour avancer la partition

d'une supranationale du capital.

C'est avec ce décodeur qu'il faut voir les projets de refonte

des baronnies où la course aux places de baillis est ouverte.

Les états-nation et leur structuration autour d'institutions 

conquises et établies démocratiquement sont les obstacles

politiques majeurs pour le capital et l'UE son bras séculier.

C'est avec cela qu'il faut regarder toutes les tentatives -

En France, mise en France par le suffrage universel à chaque

tentative - de balkaniser les territoires : ex Yougoslavie,

Tchécoslovaquie, tentatives en Italie par l'extrême droite,

par la social-démocratie en Espagne, l'extrême droite en Belgique. 

Les tentatives politiques des faux nez rouges en Bretagne les indépendantistes en Ecosse, il s'agit si on met en concordance

avec la carte de dépeçage proposée par les Verts à au "parlement" européen d'une réorganisation qui a pour constante de ne

jamais répondre aux exigences sociales et politiques des

populations,de shunter la vraie démocratie de proximité mais

de toujours réorganiser les territoires en espaces de concurence 

entre les peuples et des réorganisations plus ou moins

communautaristes sur le modèle et la taille des Länder allemand.


Une course est engagée entre la droite classique, sont extrême

et la structure qui usurpe le nom de socialiste pour savoir

qui servira le mieux la soupe au capital.

Ceux qui acceptent de concourir sur ce terrain alors que la

forfaiture de 2005, définitivement établie en tant que forfaiture

confirme que les organisations institutionelles imposée

ne possèdent aucune légitimité quand il n'en sont pas les

acteurs initiaux s'en rendent complice.

Il faut dès maintenant organiser la marginalisation politique

la plus ferme possible en dressant un rempart de rejet de l'UE

et des forces qui veulent et de façon dictatoriale nous l'imposer.

Quelle légitimité pour les partis politique qui s'alignent à la

course aux places de liquiditateurs de la démocratie et de

la souveraineté ?

Canaille le Rouge vous propose de lire et diffuser le serment des constituants qui fut la base de travail des rédacteurs de

la constitution, dont sont préembule de 1946 repris in extenso 

par la constitution de 1958.

 

C'est ce serment tenu publiquement qui sera l'outil de

transposition du programme du CNR dans les institution

de la République reconstruite. Toutes celles et tous ceux

qui affirment leur choix à partir du programme du CNR

(et leur lecture eventuelle de ce programme) sont tenus

par ce texte...si nous savons le leur plaquer publiquement

sous les yeux de façons à montrer la ligne rouge de la forfaiture.

Il est constitutionnellement fondé et juridiquement

inattaquable de dire que tous ceux qui s'inscrivent dans

la course au fauteuils (ils en ont chacun trois : un à Strasbourg,

un à Bruxelles et un dans la navette qui organise les périples) 

se mettent hors des lois de la République.

 

Ce document fondateur du pacte républaicain en est la démonstration.

Pour rappel lors de la proclamation de ce serment, Paris et de

nombreuses villes avait été entièrement sonorisé.

La TSF d'alors - service public en construction- y avait

réalisé un de ses premiers grand direct de masse.

 

Les français par centaines de milliers l'ont alors entendu en direct.

 

Des millions l'on vu ensuite dans les actualités des salles de cinéma.

Qu'on l'appelle, rejet, mise en quarantaine, boycott, tout ce qui concourera à marginaliser les européistes de la

supranationalité et de l'éclatement de cette souveraineté

populaire dépositaire de la souveraineté nationale est des 

maintenant à faire monter autour de la défense de la Commune

et du Département et ses cantons, lieux de la citoyenneté

imposée aux forces monarchique et aristocratique, maintenus

contre la Réstauration et l'Empire, par le peuple révolutionnaire.

 

Les gouvernements de Pétain seuls, en substituant un état

français à la République avaity oser s'aventurer en sens,

seul pétain en supprimant les élections avait été aussi loin

que droite et PS aujourd'hui d'accord pour comme le dit

Devedjan dans le Monde daté du 18 janvier :  

 

 

"Voteriez-vous la suppression de l'obligation du référendum ?

 

Oui. La commission des lois de l'Assemblée nationale avait adopté,

en décembre, un amendement défendu par le PS demandant la

suppression des référendums pour les fusions de départements

et de régions. L'Assemblée nationale a voté sa suppression

pour les fusions de régions seulement."

 

Voila qui sont ces "démocrates" qu'il faut marginaliser

en rendant non forctionels tous les ressort insitutionnels

dont ils usent.

C'est d'une insurrection citoyenne qu'il s'agit

 

Rédigé par Canaille Lerouge


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Politique
commenter cet article

commentaires