Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 19:14

C’est à un recul de plus de 70 ans auquel voudraient nous contraindre le Medef et le gouvernement.

 
Un retour à la situation d’avant les ordonnances de 1945 pour être plus précis. Au pillage des ressources de la famille, par la quasi suppression des cotisations familiales, le Président de la République ajoute le pillage des ressources de l’assurance maladie et de la retraite.

 
« Au pacte de responsabilité, doit correspondre un pacte de solidarité dont le premier pilier est l'éducation, et la formation de la jeunesse ; le second, c'est la sécurité sociale avec la priorité donnée à la santé ; et le troisième, c'est le pouvoir d'achat avec une réduction des impôts des Français et une baisse des cotisations payées par les salariés »… Ainsi s'exprimait le Président de la République lors de son intervention télévisée du lundi 31 mars 2014.

 
Non, le Président de la République n’a pas entendu les salariés qui ont manifesté le 18 mars. Non, il n’a pas entendu tous ces électeurs dépités par les renoncements de ce gouvernement par son allégeance affichée au Medef.

 
Dès le 31 mars2014, il franchit une nouvelle étape dans sa volonté de détruire notre Sécurité sociale. En s’attaquant au financement par les cotisations salariales il décide de revenir au début du 20ème siècle. A une époque où les salariés et leur famille, confrontés à la maladie, trop âgés pour travailler devaient s’en remettre à la charité. Si en 1944, le Conseil National de la Résistance décide de créer la Sécurité sociale,financée par les cotisations des salariés, c’est bien parce que le système des assurances sociales et la retraite ouvrière et paysanne étaient en échec.

 
Présenter aux salariés la réduction de leur cotisation sociale comme un moyen d’augmenter leur salaire net relève de la supercherie. En effet, ces cotisations représentent une partie du salaire, « socialisé », c'est-à-dire mis dans le pot commun de la sécurité sociale, pour permettre dans le cadre de la solidarité intergénérationnelle, à chacun de prendre sa retraite, de se soigner lui et sa famille, d’élever ses enfants. Si le gouvernement réduit cette partie « socialisée », le budget de la Sécurité sociale va en être immédiatement affecté.

 
Ces cotisations prélevées sur les salaires ne sont pas placées en bourse. Elles ne vont pas dans la poche des actionnaires. La partie consacrée à la gestion du système est infime (moins de 4% des sommes collectées). Ces cotisations sont immédiatement utilisées, pour la maladie, les prestations familiales, les pensions des retraités.

 
Ce salarié qui aura vu, provisoirement, son salaire net augmenté de 60 ou 70 euros le regrettera vite.

 
Moins d’argent dans les caisses de la sécurité sociale provoquera une nouvelle baisse des prises en charge par l’assurance maladie ou une nouvelle baisse des pensions. Dans tous les cas, si ce salarié veut se soigner ou bénéficier d’une retraite convenable il devra prendre une ou des assurances complémentaires et sur-complémentaires. Les 60 euros qu’il aura gagnés n’y suffiront pas.

 
Ce que le gouvernement aura donné d’une main aux salariés, le Medef le reprendra au centuple par le biais des compagnies d’assurance et de leurs actionnaires.

 
Il s’agit d’un vol en bande organisée. Les chefs de bande s’appellent Hollande et Gattaz.
Ne laissons pas dépouiller notre Sécurité sociale!

 

CGT UNILEVER HPC

 

DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN DE 1793


"Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d'exister à ceux qui sont hors d'état de travailler."


Déclaration des droits de l'homme

et du citoyen de l'An I,art.21.

 

CGT UNILEVER

 

http://la-feuille-de-chou.fr/wp-content/photos/1017376_10201605745841623_1325776453_n-copie-1-1.jpg

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Santé
commenter cet article
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 09:04
19 avril par Eric Toussaint , Robin Delobel

http://cadtm.org/local/cache-vignettes/L300xH201/arton10163-c489b.jpgLe CADTM tient à apporter son soutien au peuple grec qui s’oppose aux diktats de laTroïka (Commission européenne, Banque centrale européenne, FMI). Les nouveaux prêts accordés en 2014 sont liés à un paquet de mesures antisociales qui vont dégrader un peu plus les conditions de vie de la majorité de la population grecque.

Après des mois de négociation entre la Troïka et les responsables grecs, la loi-cadre, appelée aussi loi omnibus, a été votée, comme le déclare Reuters, «  conformément aux exigences des bailleurs de fonds internationaux de la Grèce ». Ce texte vise à permettre la nouvelle tranche « d’aide » à la Grèce, un prêt de 8,5 milliards d’euros. Remise aux parlementaires à 1h30 du matin le samedi 29 mars, cette loi de plus de 800 pages a été approuvée à la hussarde avec quelques voix de majorité le dimanche 30 mars avant minuit ! Une nouvelle fois les règles démocratiques élémentaires ont été foulées au pied.

Le prêt de 8,5 milliards € était conditionné par l’UE et le FMI à l’adoption d’un paquet de mesures qui ne feront qu’enfoncer encore plus la majorité de la population grecque dans la pauvreté. Cette loi prévoit la libéralisation de professions encore fermées à la concurrence jusqu’à maintenant, une réduction des cotisations patronales pour le système de sécurité sociale, une réduction supplémentaire des retraites, une nouvelle dérèglementation des normes de licenciement, la libéralisation de nombreux prix comme ceux des livres, des médicaments, un changement de la loi fiscale, un nouveau sauvetage bancaire au profit des grands actionnaires, l’extension de l’autorisation du travail le dimanche, un changement des normes de production du lait frais grec afin de permettre aux grandes entreprises laitières allemandes et hollandaises d’exporter encore plus vers la Grèce et d’éliminer les producteurs grecs sur leur propre marché…

Les déclarations pleines de satisfaction du premier ministre Antonis Samaras quant au retour de la Grèce sur les marchés financiers ne peuvent cacher le fait que la situation économique et sociale de la Grèce s’est terriblement dégradée suite aux mesures imposées depuis 2010 par la troïka.

Pour le CADTM, tous les prêts de la Troïka à la Grèce depuis mai 2010 sont odieux. Ils représentent aujourd’hui plus de 2/3 de la dette grecque (225 milliards € sur 321 milliards €) Ils violent en permanence les droits économiques, sociaux, civils et politiques des citoyens grecs. En Grèce, comme dans d’autres pays soumis à la Troïka, il faut mettre fin au remboursement de la dette et aux mesures d’austérité.

http://cadtm.org/local/cache-vignettes/L155xH71/siteon0-dc90f.gif

_____________________________________________________________________________

En attendant les Barbares - Documentaire Grèce 2014

 


 

 

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Grece
commenter cet article
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 20:45

Samedi 19 avril 2014 / 

 

Nous ne voulons pas être sauvés ! Nous voulons vivre !

Nous en avons assez des erreurs, des mensonges, des calomnies, de la désinformation proférés par le Medef (relayés par les média) quant au régime d’assurance chômage ! 

 
Nous en avons assez de la stigmatisation à notre encontre ! Non, nous ne sommes pas des privilégiés, oui, les « annexes 8 et 10 » ont été maintenues, et avec elles a été conservée l’injustice qu’elles comportent : avantager ceux qui travaillent le plus avec les meilleurs salaires, ne pas indemniser ceux qui attestent peu d’heures employées, ne pas prendre en compte les heures d’emploi hors spectacle, etc., mais oui, aussi, l’aggravation du différé d’indemnisation par le Medef va encore favoriser les plus riches et appauvrir davantage les plus précaires d’entre nous. On ici à faire à une logique punitive : dresser les salariés à la non indemnisation, en en faisant la situation éprouvée par chacun en début de toute période de chômage...


Piccoli, Gattaz, Parisot, l’occupation du Carreau du temple [1], celle de la caserne Reuilly [2], des scènes de manifs en région, des compagnies qui causent taff et droits, beaucoup d’aperçus utiles sont présentés par cette vidéo, une des « vidéo désintox » à recommander à tous ceux qui seraient mal informés mais aussi à tous les autres ! Prenez le temps de les regarder. Faites les connaître 

 
Merci !

 


 

 

http://www.cip-idf.org/IMG/logo.gif

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans La lutte des classes
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 21:35

18/04/14


http://jpg.euractiv.com/files/styles/x-large/public/sleeping_junkie._athens_2013.jpg?itok=aGNPCHCsLe gouvernement grec n'a pas fourni de traitements aux patients atteints d'hépatite, ce qui met en péril la santé publique nationale.


Huit patients non assurés atteints de l'hépatite B et C risquent de voir leur état se dégrader fortement, car ils ne peuvent plus se permettre d'acheter leurs médicaments, met en garde l’hôpital communautaire à Elliniko en Grèce. 


« Malheureusement, notre hôpital ne peut plus fournir sans interruption àces patients les traitements extrêmement coûteux dont ils ont besoin. Ces personnes sont donc confrontées à de graves complications et risquent aussi de transmettre leurs maladies à d'autres. Cette situation problématique affecte sérieusement la santé publique », indique l'hôpital dans le journal Enet.


La clinique a accusé le ministère grec de la Santé de s'être engagé dans une « politique irresponsable et stupéfiante » responsable de ruptures de stocks des traitements d’urgence aux patients atteints de maladies contagieuses graves,comme l'hépatite.


Il y a un mois, la clinique a envoyé une lettre au ministère de la Santé et au secrétariat général du gouvernement pour les alerter quant à la situation critique des huit patients. Elle attend toujours une réponse des autorités.


« De nouveau, nous demandons au ministère de la Santé de prendre les mesures qui devraient s'imposer, et publiquement cette fois-ci. Ces personnes doivent immédiatement recevoir une attention médicale redoublée et le ministère devrait s’engager à ce que le système de santé publique couvre d’autres cas semblables.Si ce n'est pas le cas, notre société court un grave danger. L'attitude du ministère montre non seulement qu’il est dénué d’empathie, mais elle révèle également une politique irresponsable et stupéfiante. On ne peut ignorer les patients atteints de maladies graves et contagieuses », a déclaré l'hôpital.


L’hôpital d’Elliniko, fondé en décembre 2011, a accueilli des milliers de patients qui se sont vus refuser l'accès à des soins de santé publique gratuit dans d’autres établissements, par exemple, des chômeurs de longue durée et des personnes démunies. L'hôpital refuse les dons en espèce et le soutien d’entreprises, mais accepte cependant des dons de médicaments.


Le mois dernier, le gouvernement grec et la troïka ont fait l'objet de critiques, car ils niaient l'ampleur des conséquences engendrées par les coupes sans précédent opérées dans les budgets en matière de santé.


Selon un rapport publié par The Lancet, des professeurs de l'université d'Oxford, de Cambridge et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine ont indiqué que le gouvernement grec se fourvoyait quand il a déclaré que la réduction des dépenses publiques n’avaient aucun impact négatif sur la santé publique.

 


 

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Grece
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 20:53

http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20120525/2069697774_le-conseil-des-prud-hommes-a-elu-son-nou-70082.jpg

Le Premier Ministre a décidé d’imposer aux parlementaires l’adoption du projet de loi sur la désignation des conseillers prud’hommes.


Ainsi, le projet de loi sera examiné par la commission du Sénat le 7 mai pour un débat en séance le 14 mai.

 

Compte tenu que nous sommes dans une procédure accélérée (une seule lecture au Sénat, puis à l’Assemblée Nationale), le texte sera présenté dans la foulée à l’Assemblée Nationale en vue d’une adoption définitive fin mai !

 

La mobilisation de TOUTE la CGT s’impose

pour gagner le maintien des élections prud’homales pour 2015 ! 

 

Tous les outils sont entre les mains des militant(e)s :

  • Le tract et la pétition nationale ; 
  • Le modèle de courrier aux parlementaires ;
  • Les différents numéros du Droit en Liberté portant sur nos propositions.

Le Bureau Confédéral du 23 avril fera le point sur ce dossier et arrêtera des dispositifs d’actions nationales avec des relais locaux.

 

Dans l’immédiat, il est indispensable d’atteindre la barre des 100 000 signatures de pétitions.


La tenue du Comité Confédéral National des 13 et 14 mai prochains (jour du débat au Sénat)pourrait être la date de rendez-vous pour atteindre cet objectif !

 

Dans chaque syndicat, union locale, union départementale, fédération, il y a 2, 3, 10, 50, 100 signatures de pétitions qu’il faut d’urgence faire remonter au pôle Confédéral DLAJ !

Ce sont les petits ruisseaux qui font les grands fleuves !

 

 

Pour la signature de la pétition en ligne, le site confédéral est momentanément bloqué suite à un problème technique (jusqu’au 23 avril).

Compte tenu de cet incident, il serait utile après le 23 avril, que toutes les organisations du CCN, qui ont un carnet d’adresse email de leurs adhérent(e)s, relayent le lien qui ouvre l’accès à la signature de la pétition : http://www.cgt.fr/Suppression-des-elections-prud.html

 

 

Ne laissons pas le gouvernement porter atteinte à la démocratie en supprimant la seule élection sociale au suffrage universel !

Exigeons la tenue des élections prud’homales en 2015 comme le prévoit la loi. 

 

Jean-Pierre GABRIEL

Responsable Confédéral DLAJ

 

 

GSKEVR-1--1-.JPG

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Service public
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:40

Info reprise sur le blog de Diablo

 

http://img.over-blog.com/180x177/0/32/46/53/Personnalites2/frederic-Lordon1.jpg

Frédéric Lordon était l‘invité de Patrick Cohen le 17 avril 2014 à 8h20. L’économiste est directeur de recherche au CNRS, auteur notamment de La malfaçon - Monnaie européenne et souveraineté démocratique (Les liens qui libèrent, mars 2014)

 

Dans cet ouvrage, Frédéric Lordon avance plusieurs scénarii possibles de sortie de l’euro pour rompre avec « les politiques d’austérité. »

 

Le verrou  allemand   

 

Avec Patrick Cohen, il est d’abord revenu sur les origines de la vision très stricte de l’Allemagne quand au respect des principes des traités européens. Une rigueur qui vient de la  « grande déflation »  des années 20 estime Frédéric Lordon. Les Allemands choisissent alors une politique d’austérité qui mènera les Nazis au pouvoir.

 

Depuis, les Allemands considèrent selon Frédéric Lordon que « l’orthodoxie monétaire devait recevoir un caractère sacro-saint […]  sur ces principes l’Allemagne ne transigera jamais ».  Il n’y a pas de volonté de domination allemande dans l’Union dit Frédéric Lordon mais une hégémonie allemande » pour ces raisons historiques. « L’ordre monétaire européen, est le décalque de l’ordre institutionnel allemand »

 

C’est pour ces raisons que le verrou a été poussé par l’Allemagne estime Frédéric Lordon, les Allemands ne transigeront jamais à moyen terme et donc « tous les projets de reconstruction de l’Union monétaire européenne qui font l’impasse sur cette question sont nuls et non avenus. »

 

La crise responsable de la dette

 

La crise de 2007/2008 est responsable du surplus de dettes. « Cette crise qui a entrainé une contraction du crédit et une récession a été d’une violence inouïe » reprend Frédéric Lordon, C’est la récession qui fait exploser les déficits et s’accumuler les dettes. »

 

Les politiques d’austérité nationales et européennes sont un « désastre », « le pire », ajoute l’économiste, c’est que les institutions européennes, le FMI, la Banque Mondiale « persistent dans leurs erreurs »

 

Faut-il effacer 624 milliards d’euros de dettes françaises ?

 

Frédéric Lordon préconise d’effacer les 624 milliards d’euros de dettes dans le scénario le plus extrême. Un scénario plus modéré avancé par l’économiste serait « de refaire intégralement le cadre institutionnel et les orientations qui gouvernent la conduite des politiques économiques nationales et européennes »

 

Le défaut de paiement de la dette pourrait dans ce cas être « un levier » dit Frédéric Lordon, « une instrumentalisation politique du défaut qui conduirait à mettre par terre l’intégralité  du système bancaire comme la crise des subprimes mais pour faire cette fois tout ce qu’on n’a pas fait en 2009. »  

 

« Le sauvetage des banques était une nécessité et un scandale car il n’a été assorti d’aucune contrepartie » conclut Frédéric Lordon.  

 

 

 

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Europe
commenter cet article
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 07:29

widf_to_syria.jpg


Communiqué du secrétariat du Conseil mondial pour la paix



Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

Le Conseil mondial pour la paix exprime sa désapprobation catégorique de la mesure disciplinaire récemment prise par le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (UNHCR) contre Mme Umut Kuruc, représentante de Liberté et égalité pour les femmes de Turquie, membre de l'Association pour la paix de Turquie (Baris Dernegi) et membre du Comité de direction de la Fédération démocratique internationale des femmes (FDIF), mesure qui a déchu Umut Kuruc de son poste de Vice-secrétaire du UNHCR basé à Ankara, après qu'elle a pris part à une délégation de la FDIF en Syrie des 19 au 22 octobre 2013.

 

L'action entreprise par le UNHCR est arbitraire et a des motivations politiques claires, puisque la délégation de la FDIF a, entre autres rencontres et visites en Syrie, également rencontré le président de la Syrie, Bachar-al-Assad. Umut Kuruc a été « sanctionnée » en raison de son engagement politique et social, son engagement pour la paix et la stabilité dans la région.

 

Venant de Turquie, où se trouvent des centaines de milliers de réfugiés syriens, Umut Kuruc était et reste préoccupée par les causes profondes du drame des réfugiés, exprimant aux côtés des femmes de plusieurs pays (dont la présidente de la FDIF Marcia Campos) leur solidarité avec les femmes et l'ensemble de la population syrienne.

 

Le Conseil mondial pour la paix dénonce les projets actuels de déstabilisation de la Syrie, les ingérences armées étrangères de milliers de « djihadistes » en Syrie, assumées et soutenues par les États-Unis, l'Union européenne et ses alliés régionaux de la Turquie, du Qatar, de l'Arabie saoudite cherchant à faire naître un changement de régime dans la violence.

 

Umut Kuruc pointait justement du droit cette situation, se sentant concernée par les souffrances vécues par les Syriens, d'où les mesures prises contre elles, véritable « sanction » contre ses convictions et son engagement social.

 

Le Conseil mondial pour la paix demande au UNHCR de retirer les mesures disciplinaires prises et de la restaurer dans son poste. Le NHCR comme corps de l'ONU n'a aucun droit de s'ingérer de la sorte dans le conflit en Syrie, en intimidant des membres de son personnel et des représentants d'organisations internationales comme la FDIF, qui a également un statut consultatif dans le système de l'ONU.

 

 

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Internationnal
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 13:58

http://eluspcf-sotteville.elunet.fr/public/eluspcf-sotteville.elunet.fr/.Photo_i_phone_oc_1219_m.jpg

Ce message s’adresse à nos contacts politiques, syndicaux et associatifs


Pour tous ceux qui sont sincèrement à nos cotés pour défendre l’industrie, l’emploi et l’indépendance énergétique, je vous demande de faire pression chacun dans votre role

 

Pour ceux que nous appelons des élus godillots, c'est-à-dire juste de marcher en silence lorsque les « chefs » font résonner la musique, nous vous demandons de réfléchir à la situation

Certains devront expliquer à leurs électeurs pourquoi ils ont disparus en même temps le 16 avril l’an dernier (il y a juste un an)

 

Le communique de presse du ministère sorti hier soir, sans nous être adressé (certainement pour ne pas nous perturber) parle de 2 repreneurs pour notre site et de ré industrialisation. Pas de surprise pour nous, car cela fait plus de 2 mois que nous dénonçons les risques encourus par la vente à un stockeur importateur.(Fermeture de plus en plus risquée du site EXXON et ses 2300 emplois directs)

 

Les salariés en ont plus que marre de ce ministère qui non seulement ne nous répond pas et ignore nos candidats à la reprise mais fait tout pour nous planter un couteau dans le dos.

 

Pourquoi servir la soupe à Bolloré et perdre autant d’emplois alors que nous avons des candidats à la reprise

 

Le Gouvernement parle de relancer les investissements étrangers en France (perte de 73% en 1 an) et les échanges entre l’Afrique et la France.

Pourquoi rejeter nos dossiers qui répondent à ces 2 axes et sauvent 4500 emplois ?

 

Le communiqué, comme je l’explique dans le texte en oièce jointe, est un tissu de mensonges : Pas de ré industrialisation et on est très loin des 140 à 180 emplois créés

 

Nous demandons à chacun d’intervenir pour empêcher la cession à Bolloré et permettre un rendez-vous en haut lieu pour présenter nos projets

 

Il nous reste 2 projets concernant des pays producteurs d’Afrique

Aujourd’hui, les irakiens du 3ème dossier m’ont annoncé se retirer en étant choqués du traitement réservé par la France à leur offre de reprise

 

Avec combien de pays allons nous encore nous fâcher ???

Cet après-midi en discutant avec les représentants irakiens, j’avais honte de la France, honte de l’incapacité de certains à gérer des dossiers comme cela

Comme nous l’expliquons, le Gouvernement à un choix POLITIQUE à faire : Servir la soupe à Bolloré (avec les risques de fermeture des autres sites) ou défendre l’outil industriel 

 

C’est aujourd’hui que nous avons besoin de l’aide de tous .

Sincèrement, les laisser faire ce serait donner une prime à la connerie

 

Fraternellement

Pour les Petroplus

Le Porte Parole

Yvon SCORNET

 

 

Tract CGT . Communiqué à la  presse et aux politiques >>> link

 


Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans La lutte des classes
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 11:23

http://idata.over-blog.com/1/00/22/98/Brignoles-Festival-Rock-in-Brignoles/ELECTIONS-REGIONALES-2010/Divers-sept-2011-a-decembre-2011/photo-glieres.jpg

 

Pour la cinquième année consécutive l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » organise le déplacement aux Glières le samedi 31 mai 2014 et le dimanche 1° juin 2014.


 

Comme l’an passé un déplacement en car au départ de Nice.

Des arrêts sont prévus pour récupérer les camarades des autres départements.


La participation de nos amis de la région PACA permet des échanges enrichissants durant deux jours. Quelle merveilleuse opportunité pour passer un bon moment ensemble. Nous avons tous hâte de retrouver cette ambiance particulière, que ce soit dans le car ou à Thorens ou sur le plateau. Cette expérience unique permet de forger des amitiés très rapidement et c’est très important pour chacun d’entre nous.

 

http://www.lespetitspoissontrouges.org/public/Glieres_2013/-Photos-0015.jpg

Durant ces deux jours vous pourrez assister à de nombreuses conférences et à des prises de paroles des Résistants d’hier et d’aujourd’hui.

 

Soyez nombreux à défendre notre modèle social et participer à ce déplacement.


glieres--2013-042.JPG

Le Message d’ALAIN


CHERS CAMARADES , CHERS AMIS .


Il est dans l'histoire des faits héroïques, tragiques qui ont  par des combats atroces,  sauvé la liberté, nous léguant  ainsi l'humanisme qui a fait notre vivre ensemble . Nous sommes les dépositaires moraux , les héritiers de ces femmes , de ces hommes qui ont donné leur vie pour que notre vie soit meilleure.  Les résistants de 1940 sont de cela .


Pour leur rendre hommage et face aux attaques incessantes des mêmes ennemis que sont les forces réactionnaires, déclinées par les politiques néolibérales cherchant par des moyens fallacieux à marchandiser les conquis sociaux de notre "vivre ensemble" qui nous ont été légués par le  conseil national de la résistance :


Un grand rassemblement a lieu depuis 2008 au Plateau des Glières , haut lieu de la résistance à l'envahisseur nazi et son complice la honteuse collaboration .


Collaboration qui préférait le nazisme au front populaire .


Lors des voyages précédents , nous avons assisté aux interventions de résistants d'hier : LEON LANDINI ,le regretté STEPHANE HESSEL, WALTER BASSAN, RAYMOND AUBRAC ......... de résistants d'aujourd'hui : PATRICK PELLOUX , XAVIER MATHIEU, FRANCOIS RUFFIN, SERGE PORTELLI ,  ...


Cette année ce rassemblement a lieu les  31 MAI et 1er  JUIN 2014.  Pour la cinquième année consécutive, l'association « Comité pour un Nouvelle Résistance-CNR » organise le déplacement en car à partir de Nice , avec  le cas échéant, la possibilité pour les camarades d'autres départements de se joindre à nous le long du parcours .


Afin de faciliter ce déplacement  et pour éviter les difficultés d'organisation d'ordre pratique et financières que nous avons dû  affronter précédemment , ( chèques  d'acompte , hébergement nombre de place limités  etc.) Il est préférable de s'inscrire le plus tôt possible et d'envoyer un acompte de 50 e. afin que nous puissions mettre en place ce magnifique projet .


http://contreinfo.info/IMG/jpg/glieres_200.jpgCet évènement situé dans ce magnifique cadre que constitue le plateau des Glières est  placé sous le signe de la résistance à toutes formes d'oppression. C'est aussi un lieu de convivialité , d'amitiés , de rencontres : une grande bouffée d'espoir !


Les chèques sont à libeller : COMITE POUR UNE NOUVELLE RESISTANCE et à envoyer à

ALAIN FUENTES, Tél 06 30 86 53 87, Courriel : fuentes.alain@bbox.fr

 

Adresse "LE COLLUMBELLA A3"    11  avenue  HENRI MUSSO   06100 NICE.

 

                                          ___________________________

 

Tarif 100 euros par personne.


Quelques précisions:


Ce déplacement comprend, le voyage aller-retour en car au départ de Nice le samedi matin très très tôt, à l'heure de la Résistance..., et le retour sur Nice le dimanche soir très tard.


glieres--2013-051--2-.JPG


L'hébergement sur le plateau des Glières à "La Métralière" avec le petit déjeuner du matin. Se réveiller le dimanche matin sur le plateau, se balader, voir les troupeaux de vaches, puis assister aux différentes interventions est un vrai privilège!


Sont également compris dans le prix, le pique-nique du dimanche midi et celui du dimanche soir.

 

glieres--2013-059.JPG

 

 

http://idata.over-blog.com/1/43/41/24/2013/2013-8/telechargement--81-.jpg

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Glieres
commenter cet article
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 11:22

Les groupes Medvedkine : quand le cinéma est militant

Publié le 14 avril 2014 sur Paris- luttes . info 

 

Des ouvriers de Besançon et de Sochaux, formés au cinéma par une poignée de techniciens du cinéma et des cinéastes militants comme Chris Marker, Joris Ivens ou J-L Godard choisissent de s’associer librement sous le nom de groupes Medvedkine [1] et de consacrer du temps, de l’énergie, de la réflexion, à faire des films ensemble, à décrire les conditions de vie des ouvriers et leurs revendications.

 

http://paris-luttes.info/chroot/mediaslibres/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L535xH348/medvedkine-42d35.jpgSix heures de films, documentaire sur la fin d’une certaine utopie prolétaire. Six heures et sept années où les travailleurs se réapproprient le cinéma, détournent son instrumentalisation bourgeoise, transforment un outil pour « abrutir les masses » en témoignages de leur vie.

 

Regarder les films :

Besançon

À bientôt, j’espère (Chris Marker et Mario Marret, 1967-1968)

 


« Aux patrons, parce que la solidarité, vous savez pas ce que c’est, on vous aura et à bientôt j’espère. »

http://paris-luttes.info/chroot/mediaslibres/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L355xH388/medvedkine_a_bientot-d33e3.jpg

Chris Marker filme la grève dans la filature de Rhodiaceta (groupe Rhônes-Poulenc) de Besançon en 1967, à la demande de Pol Cèbe, bibliothécaire de l’usine qui envisage un projet où les ouvriers pourraient prendre en main leur émancipation par la réappropriation d’une culture détenue par la bourgeoisie.


La Charnière (son seul, 1968)


« Une bande-son sans images. Cet enregistrement sonore restitue la réaction à chaud des ouvriers lors de la projection d’A bientôt j’espère de Chris Marker et Mario Marret. Le réalisateur recueille nombre de griefs. Le « film » s’ouvre sur un ouvrier criant au scandale : « Le réalisateur, c’est un incapable (…) c’est l’exploitation des travailleurs de Rhodia par des gens qui luttent contre le capitalisme ». Cette bande-son se termine par cette phrase de Mario Marret : « On n’a pas besoin de sortir de l’IDHEC ou de Vaugirard pour faire de l’audiovisuel ».


Classe de lutte (1968)

 


 

Le premier film réalisé par les ouvriers du Groupe Medvedkine. Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. Comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance des autres dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat ?


http://paris-luttes.info/chroot/mediaslibres/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L614xH158/spip-795ef.jpg

 

Rhodia 4/8 (1969)

Colette Magny accompagne en chanson les images de ce film.

 

http://paris-luttes.info/chroot/mediaslibres/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L614xH461/rhod2-e6eef.jpg

 

L’expérience du travail est la même pour les ouvriers, embauchés à Kelton ou à Augé. Aux questions posées, les mêmes réponses et cet épuisement physique et moral.
"À quelle heure embauchez-vous ?", "à quelle heure rentrez-vous chez vous ?"… "5h00", "20h00" répondent-ils tous en chœur, "on bouffe et on va au lit".


Nouvelle société 5, « Kelton » (1969)

 

Les conditions de travail dans l’horlogerie Kelton-Timex : les ouvrières travaillant comme des marionnettes, les évanouissements, les accidents et en guise de prime de la « Nouvelle Société », Sylvie Vartan venant chanter à l’atelier…


Nouvelle société 6, « Biscuiterie Buhler » (1969)

 


 

Une petite fille dont la mère travaille à la biscuiterie Bulher et le père est routier, raconte sa vie. Une vie familiale désagrégée par le travail. Le monde des travailleurs vu à travers les yeux de leurs enfants.


Nouvelle société 7, « Augé découpage » (1970)


Dans une usine de contacteurs électroniques, les conséquences sur la vie des ouvriers, de la pression des grandes entreprises sur les petites : les cadences s’accélèrent, la tension monte, les accidents deviennent plus fréquents et plus graves ; un ouvrier perd sa main dans une presse.


Lettre à mon ami Pol Cèbe (Michel Desrois, 1971)


Le Traîneau-échelle (Jean-Pierre Thiébaud, 1971)

Poème accompagné de photos du réalisateur.

Sochaux

Sochaux, 11 juin 1968 (1970)


 

11 juin 68 !
22ème jour de grève à Peugeot Sochaux, 4 heures du matin. Les ouvriers de grève qui viennent relever les piquets de grève trouvent leurs camarades matraqués. En une journée, 150 blessés, 2 morts.


Les Trois-quarts de la vie (1971)

 Week-end à Sochaux (1971-1972)

 
Avec le sang des autres (Bruno Muel, 1974)

 


http://paris-luttes.info/chroot/mediaslibres/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L480xH360/hqdefault-2-b008b.jpg

 

Robert Peugeot, le château Peugeot, l’usine Peugeot… Peugeot est partout, Peugeot organise la région autour de l’usine, pas de villes mais ces cités dortoirs d’ouvriers. Une déshumanisation où les ouvriers isolés dans le Doubs par leurs travail à la chaîne ont cette sensation que Peugeot leur bouffe les mains. L’esclavage de la chaîne, au-delà du vol du travail, la spoliation de tous les aspects de la vie du travailleur, dans une ville, des magasins, des transports, des distractions qui tous appartenaient à l’empire Peugeot.


Septembre chilien (Bruno Muel et Théo Robichet, 1973)

 


 

En 1973, les réalisateurs se rendent à Santiago du Chili et filment la ville.

 
"J’ai appris la nouvelle du coup d’Etat par la radio, le matin du 12 septembre 1973, et j’ai pris la décision de partir filmer au Chili. J’ai appelé Théo Robichet, avec la certitude qu’il serait d’accord. Théo était preneur de son, j’étais preneur d’images. Nous étions à l’époque engagés dans l’aventure des groupes Medvedkine, lancée en 1967 à Besançon par Chris Marker et qui se poursuivait à Sochaux. Avec nos amis, ouvriers à la chaîne chez Peugeot, comme dans tous les groupes militants, nous parlions souvent du Chili. Ce qui se passait là-bas nous était proche." (Bruno Muel)

http://paris-luttes.info/chroot/mediaslibres/ml-paris/ml-paris/public_html/local/cache-vignettes/L614xH878/septembre_chilien-10bec-9c00b.jpg

En plus : 
Un son de Arte radio sur les groupes Medvedkine http://www.arteradio.com/son/243/gr...

P.-S.

Les témoignages autour de l’expérience des groupes Medvedkine sont les bienvenus !
Si des témoins, acteurs, techniciens, cinéastes veulent raconter leur expérience, pratique autour de ces groupes, qu’ils/elles contactent par mail Paris-luttes :
contact paris-luttes@riseup.net

 


Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Films - Docs
commenter cet article