Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 12:11
Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Economie
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 11:03

Compte tenu des enjeux sanitaires liés à l’obésité et aux maladies cardiovasculaires, questions chaque jours plus présentes dans les préoccupations des consommateurs, on sent les lobbies de l’industrie agroalimentaire fébriles depuis quelques temps. D’autant qu’ils ont échappé de peu à une nouvelle réglementation sur les emballages, intitulée « feu tricolore », dont le principe est de signaler par un logo rouge, orange ou vert les différents degrés de risques nutritionnels des aliments. Projet retoqué de façon scandaleuse au parlement de Bruxelles après un lobbying d’une rare agressivité. 

                         

Il a donc suffi  que le Ministre délégué à l’agroalimentaire, Guillaume Garrot, déclare l’autre jour sur Europe1 que la réduction des sucres, du sel et des graisses hydrogénées dans l’alimentation des Français était une nécessité pour que Jean-René Buisson, président de l’Ania (Association nationale des industries alimentaires) que l’on avait connu plus avisé du temps où il travaillait pour Danone aux côtés de la famille Riboud, monte sur ses grands chevaux et menace de boycotter l’ouverture du Sial (Salon international  de l’alimentation). Après avoir décroché son téléphone en appelant Philippe Mauguin, directeur de cabinet de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture et de l’agroalimentaire, pour obtenir des assurances, il recevait un appel de Marie Guittard, conseillère en agroalimentaire auprès du Premier Ministre pour lui dire que les problèmes soulevés par Guillaume Garrot n’était pas à l’ordre du jour du gouvernement. 

Rassuré, Buisson s’est fendu d’un compte rendu à son Conseil d’administration disant que le directeur de cabinet condamnait les propos du Ministre délégué et qu’il pouvait même en faire état dès lors qu’il ne mettait pas en cause le gouvernement dans son ensemble. Contacté par Marianne, Philippe Mauguin dément catégoriquement et indique avoir seulement précisé au patron de l’Ania que la lutte contre l’obésité qui est une vraie priorité, ne passait pas par « les feux tricolores ». Il semblerait que dans sa colère, M. Buisson ait pris ses rêves pour des réalités. Quant à Guillaume Garrot, il est dans son rôle de ministre de gauche défenseur des intérêts et de la santé de ses concitoyens. 

La vérité est que la malbouffe est une réelle inquiétude pour les Français, surtout au niveau des enfants, et qu’il faudra bien un jour que cette question trouve toute sa place dans le débat  politique. Pour l’heure, considérons que le terme agroalimentaire, même s’il est un réel enjeu économique pour la France, sonne mal quand on en fait un titre ministériel. François Hollande aurait été mieux avisé en donnant la priorité à l’alimentation et non aux marchands de Premix et de Nutella. 

Les caves de l'agroalimentaire se rebiffent

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Economie
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 10:44
Image: 3t via Vimeo

Une nouvelle campagne pour sensibiliser le public à la nécessité d'une autorité prévention du suicide en Irlande a été lancé par 3TS (Turn the Tide of Suicide).

La charité de prévention du suicide a intensifié sa campagne pour une autorité de la prévention du suicide, le lancement d'une vidéo en ligne qui exige une action immédiate sur le suicide en Irlande. La vidéo fait partie d'une campagne nationale de 3TS et intègre une série d'images d'art de rue qui apparaissent dans des villes comme Dublin, Limerick, Cork et Galway dernières semaines.

Suite ici : Nouvelle campagne appelle à la mise en place de l'autorité de prévention du suicide

 

Irlande: 450.000 familles "ne peut pas se permettre" de manger correctement.


Selon une nouvelle étude, environ 450.000 personnes en Irlande ne peut pas se permettre de manger correctement, familles avec enfants sont les plus vulnérables.

Une autre enquête a révélé que Kelloggs Irlande 69% des enseignants sont venus aux élèves souffrant de la faim le matin et 59% selon la le problème a empiré dans la dernière année.

 

Suite ici : France 450.000 familles "ne peut pas se permettre" de manger correctement.

 


Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Europe
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 10:09

Rome le 27/10/12 des milliers contre la crise, nous sommes tous grecs, portugais et espagnol...             

 

L'événement se déroule à travers le centre de la capitale italienne contre la politique de coupes

     Des milliers de personnes ont défilé samedi du centre historique de Rome à la Plaza de San Juan de protestation contre les coupes Letráncomo et le gouvernement technocrate politique d'austérité de Mario Monti.La protestation a été organisée par des associations, des syndicats et des groupes de gauche, qui attendez environ 30.000 personnes à appeler.


Au milieu d'une présence policière importante, les manifestants ont scandé des slogans contre «Monti et sa politique économique qui produit l'insécurité, les licenciements, le chômage et la pauvreté." Les participants sont des associations d'étudiants de nombreux protagonistes de ces dernières semaines, plusieurs manifestations contre les coupures de démonstration educación.La a été précédée d'une bannière qui disait: ".. Avec l'Europe luttent Monti aller"

Des milliers de Rome demandant la démission de Mario Monti 

Italie : Clashs entre manifestants et policiers


 

 




Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Italie
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 09:47

 

                             

 

Des milliers de personnes ont manifesté le 27-O à Madrid contre les «budgets de la dette"  

ARTICLE COMPLET ICI : 

Madrid : Des milliers de personnes ont manifesté le 27-O à Madrid contre les «budgets de la dette"

 

Madrid   "Nous ne devons pas, nous ne payons pas! "


 

 

27 / 10/ 12

Asturias: bouffées et railleries contre la monarchie et le gouvernement

 

 


Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Espagne
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 09:35

 Depuis mai 2001, 20% du capital de la Société nouvelle du journal L'Humanité sont détenus par un groupe d'investisseurs regroupés dans la Société Humanité investissement pluralisme (SHIP) [1], laquelle a apporté 30 millions de francs au capital du journal et est, de ce fait, représentée à son Conseil  de surveillance.

Parmi les investisseurs de la SHIP figure une société du groupe Lagardère SCA (Hachette Filipacchi) qui détiendrait 9% du capital du journal . [2]

En plus d'être présent dans l'armement et l'aéronautique [3], le groupe dirigé par Arnaud Lagardère est le premier éditeur de presse magazine au monde avec plus de 250 titres publiés dans une quarantaine de pays.

 

Or, en janvier 2012, le fonds souverain de l' émir du Qatar a porté à près de 13% sa participation au capital de Lagardère SCA, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe, devant Arnaud Lagardère lui-même .

On peut donc dire qu'aujourd'hui le Qatar contrôle une partie du capital du journal fondé par Jean Jaurès.

Une situation inconfortable quand on sait que les nombreux investissements du Qatar traduisent ses ambitions géostratégiques et que celles-ci sont plus qu'inquiétantes.

Ainsi, en Libye, pour aider à renverser Mouammar Kadhafi, l'émirat a déployé plus de 5.000 membres de ses forces spéciales et a « acheminé de nombreux convois d'armes aux combattants islamistes ». [4]

Aujourd'hui, en Syrie, il est en train de rééditer le même scénario avec la complicité du gouvernement français.

?

Vincent Bolloré a avoué explicitement qu'il n'investissait dans les médias qu'avec l'intention de contrôler leur ligne éditoriale [5] .

Peut-on penser que ce soit différent pour ses semblables : Dassault, Bouygues, Rothschild ou Lagardère-Qatar ?

???

[1] SHIP est une société anonyme à conseil d'administration au capital de 2.783.000 euros dont l'administrateur est Alfred Sepselevicius (Alfred Gerson). Son siège est situé 164 Rue Ambroise Croizat à Saint-Denis.

[2] Le capital de la Société nouvelle du journal L'Humanité (SNJH) se répartit ainsi : 
Actionnaires individuels : 40,71 % 
Société des lectrices et lecteurs de L'Humanité : 20 % 
Société Humanité investissement pluralisme : 20 % 
Société des personnels de L'Humanité : 10 % 
Société des amis de L'Humanité : 9,29 %

[3] Le groupe Lagardère détient 14,95% du capital de EADS : Airbus, Eurocopter...

[4] Le Figaro , 6 novembre 2011 : http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2011/11/5-000-forces-sp...

[5] « Je ne suis pas un investisseur financier, je suis un investisseur industriel. Je dois donc avoir le contrôle de l'éditorial. » Télérama , novembre 2007,http://www.telerama.fr/monde/21352-le_raz_de_maree_bollor...

JPD

Une réaction parmi d'autres à lire sur le blog de JPD : Le petit blanquiste

Ceci est cohérent avec sa ligne politique, par exemple son étonnante "neutralité" sur la Syrie. 
Il n'y a plus rien à faire pour l'Huma, 
c'est un nouveau parti communiste qu'il nous faut.

Écrit par : Xuan| 26 octobre 2012

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Médias
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 16:50

FACE AU TRAITE BUDGETAIRE EUROPEEN : "Quand les blés sont sous la grêle Fou qui fait le délicat Fou qui songe à ses querelles Au coeur du commun combat Louis Aragon Par Jean LEVY

 

Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
 Louis Aragon

 

La menace est là, précise, mortelle : le pouvoir socialiste veut imposer à la France un abandon nouveau et décisif d’une partie de ce qui nous reste encore de sa souveraineté.

Il s’agit de retirer à la représentation nationale le droit d’élaborer le budget de notre  pays. La loi de Finance, votée encore aujourd’hui par les députés et les sénateurs,   serait imposée de l’étranger par la Commission siégeant à Bruxelles, sous peine de sanctions automatiques.

Or, le vote du budget est un choix politique.

Il établit l’ampleur des sommes dévolues à la Santé et à la Sécurité sociale, à l’Education, à la Culture, à la Justice, aux Logements...Ce vote détermine donc l’orientation de notre politique nationale dans tous les domaines. 

 

Certes, depuis des décennies, les différentes majorités, de « gauche » comme de droite, ont imposé, par le biais des budgets successifs, une contre-révolution sociale, fruit  des directives européennes et inspirées par le grand patronat.

Mais, les Français, par leur vote, auraient pu mettre un terme à cette néfaste politique. Faute d’avoir pu créer un mouvement social et politique d’envergure, le rapport de force ne l’a pas permis.

Ce que prépare politiciens et financiers européens, c’est la mise en place d’un système qui interdirait une fois pour toute,  par une nouvelle législation, toute possibilité à la représentation nationale de jouer son rôle. Le budget de la Fraznce devrait être établi hors de nos frontières sur des normes correspondantes aux intérêts du grand capital.

C'est le traité budgetaire européen.  

Le danger est immense.

Il faut le conjurer.

Comme en 2005, lors du rejet du projet de traité constitutionnel par le peuple français, il faut que se conjuguent, aujourd’hui encore,  toutes les forces hostiles à ce projet mortel.

Toute exclusive contre tel ou tel conduirait d’emblée à la défaite.

Nous devons être guidés par le souvenir de la Résistance, que Louis Aragon, dans son poème « La Rose et le Réséda » a immortalisé :

 Source : canempechepasnicolas.over-blog.com


Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans La lutte des classes
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 14:16

                                                cnr-001-copie-1

A vos agendas!

  

L'association "Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR" a lancé cette année une série de quatre conférences sur l'agriculture, l'indépendance alimentaire et la lutte contre les produits toxiques utilisés dans le secteur clef de l'alimentation.

 

La première séance avait lieu le lundi 15 octobre à Nice sur le thème des OGM. Le film de Marie-Monique Robin "Le monde selon MONSANTO" était projeté. Angelo Sanfilippo, spécialiste de ces questions, a animé le débat qui a suivi la projection.

 

La deuxième séance est programmée le mardi 30 octobre à la Maison des associations de Nice Garibaldi, située sur la place de même nom. Angelo Sanfilippo, spécialiste sur ces questions animera celle-ci.

 

Pour préparer cette intervention, il s'est penché sur le travail du professeur Gilles Eric Séralini. Connaissant bien ce scientifique ainsi que la réalisatrice du documentaire, ils travaillent ensemble sur les dossiers relatifs à la nécessaire protection du public face à l'utilisation des OGM, des pesticides et autres…

 

Son expertise nous est très utile pour poser de solides jalons dans le dossier des biotechnologies. La connaissance scientifique est nécessaire afin de pouvoir forger sa propre opinion.

  

La séance du mardi 30 octobre permettra d'apporter  de l'information sur ces questions d'actualité.

 

 

 

 mardi 30 octobre 2012.

 

Dans la salle Avellanie de la Maison des Associations de 18h à 21h.

12 Place Garibaldi à NICE. (Arrêt du tram). Entrée libre . Tout public.

 

Une conférence animée par Angelo Sanfilippo

 

§         l’élimination des pesticides dans l’agriculture

§         Combattre les conflits d’intérêts dans les agences d’évaluation

§         Faire reconnaître les effets des perturbateurs endocriniens dans les maladies chroniques

§         Représenter la société civile dans les commissions pour autoriser l’utilisation des biocides

 

 

Angelo Sanfilippo,

spécialiste de ces questions, chimiste, membre de la commission du Ministère de l'Ecologie pour la prévention des risques chimiques et biocides.  Il est en relation avec Marie-Monique ROBIN et avec le professeur Séralini qui est  à l'origine de la dernière étude sur les OGM....                  

                                                Venez nombreux participer au débat.  

                                               
Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Conférence - débat
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 12:02

On les appelle les « aménageurs » : vivant de béton et de pétrole, dont ils recouvrent les rares zones vertes encore existantes, ils « aménagent » les territoires pour que voitures et avions puissent transporter de tout et de rien.

La société Vinci par exemple, avec un chiffre d'affaire de 18 milliards, bétonne à tour de bras de tractopelles du Chili à la foret de Khimki en Russie. Quartiers rasés, forets dévastées, rien ne semble leur résister (il faut dire que Vinci s'implante à long terme en signant de juteux contrats avec les États pour gérer en concession ou en délégation des équipements d'utilité publique).

À Nantes, ce sont 2000 hectares de nature (une des plus importantes réserves d’eau de la région et l’habitat d’espèces en voie de disparition, mais aussi des terres agricoles nourricières depuis des centaines d’années) que les « décideurs » veulent détruire pour en faire un aéroport (le projet est plus large puisque le port proche va être agrandi, des routes et autoroutes vont être construites,...). Depuis 40 ans les habitants refusent ce projet ridicule. Depuis quelques années des maisons sont occupées, d'autres construites, des terrains sont cultivés,... des personnes vivent, se nourrissent et en nourrissent bien d'autres, apprennent à vivre ensemble tout en inventant par la pratique de nouvelles solidarités en faisant le choix de la lutte et de l'autonomie face à ce système qui les écrase, nous écrase, écrase la planète...

 

Mais les travaux de l'aéroport doivent bientôt commencer (il est sensé être opérationnel en 2017) et il faut « sécuriser l'intervention des entreprises » ! Et puisque l'État est au service des « aménageurs », depuis ce mardi 16 octobre, la ZAD (Zone À Défendre) est prise d'assaut par le préfet qui y a envoyé 1200 gendarmes, gardes mobiles, CRS, GIPN,... La zone est militarisée, hélicos, armures, gaz lacrymogènes, grenades assourdissantes,... protègent les bulldozers et tractopelles venus détruire toute vie sur ces espaces. Pour permettre cela, une immense zone de non-droit est mise en place sur la ZAD mais également les communes avoisinantes : contrôles d'identité, interpellations, interrogatoires sauvages, gardes à vue, fouilles des véhicules, coupure des réseaux GSM,... Les libertés les plus fondamentales n'existent plus, l'État les ayant suspendues (pour un budget de 500 000€ en une semaine) pour permettre à Vinci de faire son sale boulot !

Nous tenons à exprimer toute notre rageuse solidarité avec les 200 personnes qui résistent activement à ces expulsions. Nous sommes heureux de lire leur détermination, leurs barricades, leurs réoccupations de maisons expulsées !! Bravo à vous pour votre force et votre courage !

 

Non, bien sur que non !! Les criminels ce n'est pas vous mais bien ceux qui vous criminalisent, alors que votre « seul tort est en réalité de refuser le monde que vous nous imposez. Un monde stérile nourrit d’OGM et de virtualité, où la terre est maintenue en vie artificielle à coup de produits chimiques. Ce n’est pas ce que nous appelons le progrès ! »

 

Le soutien local et international qui grandit de jours en jours nous réchauffe le coeur et vous fait savoir que vous n'êtes pas seuls, loin de là... Des terres zapatistes à celles des zadistes, la lutte pour la vie s'oppose à celle pour le pouvoir et le fric.

 

AmiEs zadistEs, surtout tenez bon, cette lutte ne fait que commencer, nous la menons ensemble, partout !!

 

Ce monde à besoin d'amour et de légumes, pas de béton et d'avions !!

 

Et pour reprendre vos propres mots : « Lorsque la loi et le pouvoir s’opposent à la vie, va à l’encontre du bien commun et qu’ils deviennent oppresseurs, la résistance est légitime. »

Informons-nous, informez-vous : http://zad.nadir.org

L'appel à actions au moment des expulsions :

« Dans un contexte où les aménageurs font face à de plus en plus de résistances, il semble nécessaire de s’organiser afin que la répression d’une lutte ne fragilise pas les autres. Nous vous invitons donc à vous mobiliser aussi chez vous, non pas pour affirmer votre soutien, mais votre solidarité, car vos luttes sont les nôtres.

Se rassembler, occuper un bâtiment, une rue, poser un tag ou une banderole, s’attaquer à des locaux, saboter un chantier, bloquer des axes de circulation, partir en manif sauvage, frapper des cibles dans des espaces inattendus,... Bref, autant de moyens possibles de faire déborder le conflit.

Guerre aux animateurs de la misère !

À nous de jouer ! »

Source : CSOA

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Notre Dame des Landes
commenter cet article
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 09:34

Alerte à la liberté d'expression en France

MENACE SUR L'AGORA !

 

tracts interdits download

 

Face à la multiplication des interdictions de tracter et de pétitionner sur les marchés



Pétition lancée hier jeudi par 120 premiers signataires, parmi lesquels Daniel MERMET, Raoul Marc JENNAR, Eric HAZAN, JIHO, Susan GEORGE, Hervé KEMPF, Bernard LANGLOIS, Etienne LIEBIG, Gérard MORDILLAT, Benoist REY, BERTH, TIGNOUS, FAUJOUR, Patrick MIGNARD, Serge PEY, Serge UTGÉ-ROYO, Benoit DELEPINE, SINÉ, Jean-Bernard POUY, Bernard STIEGLER, Paul ARIÈS, Pierre RAHBI, Aurélie TROUVÉ, Miguel BENASAYAG, Jean-Jacques REBOUX, François RUFFIN...

Voir le texte de la pétition et l'ensemble des 120 premiers signataires :
 http://www.netoyens.info/index.php/contrib/24/10/2012/menace-sur-l-agora

Voir tous les autres signataires depuis le lancement hier jeudi :
http://portail.netoyens.info/menacesurlagora/index.php?petition=4&pour_voir=oui

Signer la pétition (on a besoin de tous) :
http://portail.netoyens.info/menacesurlagora/index.php?petition=4&signe=oui


Appel

Depuis le début de l’année 2012, de plus en plus de maires, pour la plupart UMP, se permettent d’interdire totalement la distribution de tracts et pétitions sur les marchés.

Au lieu de les stopper net dans cet abus de pouvoir, le Conseil d’État a rendu le 17 avril une ordonnance surprenante (req. n°358495) considérant que cela « ne porte pas gravement atteinte aux libertés d’expression et de communication ».

Pourtant, ce serait réduire les marchés à la seule consommation. Alors qu’ils sont également, depuis l’agora antique, des lieux de débat public, d’échange d’informations et d’expression des contre-pouvoirs qu’ils soient politiques, syndicaux, associatifs…

Suite à cette ordonnance, les modifications de règlement des marchés et les arrêtés municipaux ne cessent de se multiplier et menacent de s’étendre grâce à la jurisprudence.

C’est pourquoi, par-delà nos différences, nous demandons instamment une modification de la législation pour rendre caduque cette ordonnance contraire à la libre circulation des opinions et des informations et, par conséquent à l’idée même de démocratie, quelle qu’en soit notre conception.

Faute de quoi, toute poursuite abusive contre des distributeurs de tracts ou de pétitions sera dénoncée, portée devant le Conseil Constitutionnel et, si nécessaire, la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Nous appelons dans toutes les communes les populations à être vigilantes et à ne pas accepter cette confiscation du pouvoir de s’exprimer librement et de s’informer mutuellement.

Jeudi 25 octobre 2012

Contact :
menacesurlagora@netoyens.info

URGENT (merci de faire circuler)

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Liberté
commenter cet article