Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 07:07

http://img.over-blog.com/350x253/0/54/47/14/Allemagne/precarite-principale-raison-miracle-economiqu-L-FLxfb3.jpeg

 

 

La confédération allemande des syndicats (DGB), a dénoncé jeudi l’explosion du travail précaire et peu rémunéré à l’origine du soit disant « miracle allemand ».


Bien que le nombre de personnes au travail soit le plus élevé depuis la réunification en 1990, le nombre d’heures travaillées a baissé, moins deux milliards d’heures depuis 1991 d’après les statistiques du ministère du travail.


Si le taux de chômage est l’un des plus bas d’Europe, 6,9% en septembre et 41,8 millions d’actifs recensés à l’été 2013, les emplois à temps partiel ont plus que doublé et 3 millions d’emplois à temps plein ont été détruits depuis 20 ans selon le DGB.


La flexibilisation du travail par la création des « mini-jobs » rémunérés 450€ maximum par mois et dispensés de cotisations sociales, ou les « jobs à 1€ de l’heure », essentiellement des travaux d’intérêt public créés dans les années 2000, ont fait nettement augmenter les inégalités salariales.


La proportion de bas salaires est parmi les plus élevées dans l’Union européenne. Près d’un quart des actifs allemands avaient en 2010 une rémunération inférieure à 9,54 euros de l’heure, environ le salaire minimum en France.


La DGB rappelle que les « emplois atypiques », contrats à faible durée, intérim, temps partiels inférieurs à 20 heures par semaine, concernent près de 8 millions de salariés autrement dit des « travailleurs pauvres » soit 21,8% de l’emploi total en 2012.


Le syndicat ajoute que la forte limitation des revenus des salariés affaiblit la demande intérieure et oriente l’économie allemande vers les exportations qui la rendent dépendante des marchés étrangers.

 

 

 

 http://www.politique-actu.com/files/33672-poi-logo,bWF4LTY1NXgw.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR
commenter cet article

commentaires