Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 14:15

16 Janvier 2014 , Rédigé par Le Mantois et Partout ailleurs

 

safe_image--3-.jpg

 

Voilà qu'on nous refait le coup du "malade-trop-consommateur":


La presse titre : "Anxiolytique : les Français [seraient] toujours accros !"

Mais qui donc prescrit les médicaments ? Les malades ne "s'auto-prescrivent " pas des médicaments !
Rassurez-nous ! Existe-t-il encore des médecins ?
  • => On sait que le nombre de médecins se réduit, parce qu'une ribambelle de ministres de la santé successifs ont fermé la porte de la carrière, et donc de l'emploi (de médecin), à des milliers de jeunes, en créant les fameux "numérus-clausus" qui en empêchent de très nombreux jeunes à passer en 2e année de médecine.

  • => On sait, donc, que la France est aujourd'hui contrainte de piller de nombreux pays moins riches, pour combler ses manques de praticiens, de nombreux médecins, alors que ces pays ont fait des efforts énormes pour les former, et qu'ils en sont aujourd'hui privés.

  • => Malgré ce renfort, il n'y a plus assez en France, de médecins généralistes, d'ophtalmologistes, de dentistes, de dermathologues, etc.
Et l'on trouve que les malades se soigneraient trop ?
  • => Alors qu'il faut 48 heures à 72 heures minimum, pour avoir un rendez-vous chez un généraliste,
  • => 4 à 6 mois d'attente pour avoir un rendez-vous chez le dentiste, l'ophtalmo, etc.

Mais pourquoi donc ces campagnes de presse débiles sur la consommation de médicaments ?

Car voici qu'on s'émeut"L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) s’alarmed’une reprise de la consommation de benzodiazépines, utilisés contre l’anxiété et l’insomnie. Face à ce constat, cet organisme souhaite mieux encadrer leur prescription",rapporte Le Parisien/Aujourd’hui.


Est-il si anormal que l'on se soigne encore en 2014 ? 

Car "Selon l’ANSM, 131 millions de boîtes contenant des benzodiazépines ou apparentées ont été vendues en France en 2012, dont 53,2 % d’anxiolytiques et 40,5 % d’hypnotiques, c’est-à-dire de somnifères."


Est-ce donc scandaleux de prendre les médicaments qu'ont prescrits les médecins ?


On se ré-émeut : "En outre, 11,5 millions de Français ont consommé au moins une fois une benzodiazépine l’an dernier : 7 millions pour l’anxiété, 4,2 millions pour des troubles du sommeil et 300 000 ont pris du Clonazepam ® (Rivotril) un médicament de la même famille. Les consommateurs sont âgés, en moyenne, de 56 ans, et près des deux-tiers des consommateurs sont des femmes. Ainsi, un tiers des femmes de plus de 65 ans prennent une benzodiazépine contre l’anxiété et près d’une surcinq pour dormir. Chez les personnes âgées, ces médicaments peuvent entraîner des pertes de mémoire et sont à l’origine de chutes."


Est-ce donc scandaleux se soigner lorsqu'on en a besoin ?


On se re-ré-émeut :"Alors que les autorisations de mise sur le marché (AMM) mettent en garde contre une prise prolongée de ces médicaments, laquelle peut entraîner une dépendance, l’ANSM constate des temps d’exposition pouvant aller jusqu’à quatre à cinq mois, voire plusieurs années pour « une proportion importante » de patients," note Le Parisien/Aujourd’hui.


On voudrait nous faire croire qu'on prendrait des médicaments par plaisir ! Ce n'est pas sérieux !


On sait que ces campagnes de presse ne sont jamais anodines. Elles préparent les offensives régulières contre les "conquis sociaux".

Les premiers Scuds contre la Sécurité sociale n'ont pas tardé !

Ces campagnes visent, en effet, à culpabiliser le malade, pour mieux s'attaquer à la Sécurité sociale ! Et pour justifier de nouvelles diminutions de remboursement !


Le président de la république, François Hollande, ayant déclaré le 31 décembre lors de ses vœux,"Il faut réduire la dépense publique", le Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, a appelé jeudi le gouvernement à faire porter les efforts d'économies dans les dépenses en "absolue priorité" sur les régimes de sécurité sociale, souhaitant que ceux-ci soient "rapidement et vigoureusement ramenés à l'équilibre".


« La Cour estime que l'effort doit porter en absolue priorité sur les régimes de sécurité sociale car la persistance anormale de déficits structurels depuis plus de vingt ans singularise notre pays par rapport à ses voisins », a déclaré Didier Migaud lors de l'audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes.


L'ancien député socialiste a demandé au gouvernement "des efforts énergiques pour infléchir encore davantage l'évolution des dépenses, tout particulièrement de santé". Selon lui, "la dette sociale qui s'est accumulée est une profonde anomalie". Il a ainsi abondé dans le sens deFrançois Hollande qui avait assuré lors de ses voeux télévisés, que la sécurité sociale"doit en terminer avec les excès - nous les connaissons - et les abus".


Et, à force de réduire les remboursements, qui provoque l'augmentation exponentielle des cotisations des mutuelles, une forte proportion de français en arrive aujourd'hui à ne plus se soigner.

Ce dont l'on devrait plutôt s'émouvoir, c'est d'une véritable sous-consommation de médicaments, et s'attacher à reconstruire une véritable sécurité sociale, digne du 21e siècle.

http://www.cgt-dieppe.fr/article-trop-de-consommation-de-medicaments-mais-pourquoi-moins-de-fran-ais-se-soignent-ils-121987260.html

 


 

Note de ma pomme: Le Président de la République, lors de ses bons voeux? à la France, avait parlé d'abus dans la Sécu, ce qui avait figé sur place la droite qui n'avait jamais usé d'un pareil langage. Mais bon, pour François II, c'est à la hache qu'il veut détruire la Sécu issue du programme politique du Conseil National de la Résistance.

 Comment on dit c'est une saloperie de plus en social-démocrate ou en social-libéral?



Roger Colombier

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Santé
commenter cet article

commentaires

razibus zouzou 16/01/2014 15:05

et quand vous dites un rendez-vous dans les 6 mois, dites moi ou, il n'y a plus aucun rendez-vous possible en haute-vienne chez un ophtalmo ou chez un dentiste ... impossible à jamais