Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • Le blog de Comite pour une Nouvelle Resistance- CNR
  • : L’association, s’inspirant des idéaux et des réalisations énoncés et établis par le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) a pour but la mise en œuvre de réflexions, d’initiatives et d’actions visant à faire naître et vivre une « Nouvelle Résistance » favorisant la défense des conquêtes des mouvements sociaux de notre République.
  • Contact

comité pour une nouvelle résistance C N R 06

Rechercher

Lucie Aubrac résistante

St André des Alpes / 9 /07/11

Comité pour une Nouvelle Resistance- CNR / St André des Alpes / 9 / 07/ 11

 

Explication du maire , des raisons pour lesquelles  lui  et son équipe aient refusé le matin meme l'accès  à la salle alors que cette journée était prévue , organisée de longue date ...

Tout se termina bien  , Monsieur le maire et son équipe  ont fini par " capituler "  face à l'indignation de nos résistants d'hier...

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 06:52

 

arcelor-mittal-florange-guerre-L-E0j0iQ.png

 

 

Mensonges d’état et tromperies de patronat             

les ouvriers en sont las,

ils n’en peuvent plus de voir

que l’on joue leurs vies

à la roulette russe.

Un jour on leur fait des promesses

mais des promesses d’élu on sait

ce que ça vaut !

Un autre jour on leur dit de préparer

les valises et qu’il ferait beau

qu’une reprise soit affichée sur le tableau.                                     xmjnCHfukBtozk8sdt2w.jpeg

Et puis de nouveau les pantins

se promènent avec leur bouche en cœur,

des promesses en voulez-vous

amis de Florange,

il en pleut comme des oranges,

celles que l’on apporte

aux prisonniers les soirs de Noël.

Mais à force d’être las on déclare

que c’est le branle-bas de combat !


A l’assaut des hauts-fourneaux

Et pas de quartier !


S’il faut en accrocher aux lanternes

on leur trouvera des cordes,

s’il faut en chauffer au chalumeau

on leur tiendra la tête !


A l’assaut des hauts-fourneaux

Et pas de quartier !


Nationalisons et pérennisons

l’outil de travail des français

La ré industrialisation de notre territoire

passe par Florange.

Pas de quartier, les oranges

on les apportera aux patrons

derrière leurs barreaux qui tels

des croupions regarderont fumer

les belles cheminées alimentées

à la sueur du front des ouvriers.

Et le pain et la soupe dans les assiettes

le soir,

auront un goût de victoire.

 

Carole Radureau (04/12/2012)

 

 

 

 

50b799a606650-copie-1.jpeg

 

 

 

 

LA PETITION pour la nationalisation

 

 

En savoir plus sur l'huma

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Comite-pour-une-Nouvelle-Resistance -CNR - dans Poesie
commenter cet article

commentaires

VENERONI Guillaume 18/12/2012 16:24

REVEILLONS NOUS BON SANG !

Nos dirigeants nous mentent et font la sourde oreille.
Nos élus, tout aussi corrompu font pareil.
Ils sont tous complices avec ces bandes de faussaires.
Qui veulent coute que coute nous réduire à la misère.

Nous faisant courber l’échine pendant des d’années.
Ils nous exploitent et nous détruisent notre santé,
Afin de bien faire grossir, tous leurs beaux profits.
Sans aucun état d’âme, nos vies ils sacrifient

Leurs soucis majeur est de faire du capital.
Pour le reste on le sait bien, tous leurs est égal.
Quitte à faire crever, par des procédés immondes,
Tous les braves citoyens, qui habitent ce monde.

Pourtant, nous ne sommes pas la cause de cette crise.
Ce sont eux, qui nous manipulent comme des devises.
C’est quand même incroyable qu’un petit un pour cent,
Imposent leurs lois aux quatre-vingt-dix-neuf restants.

Il est intolérable que nous nous laissions faire.
Pendant combien de temps vont-ils encore nous traire ?
Ne pensez-vous pas que c’est là le bon moment,
Pour enfin faire en sorte qu’il y ait du changement ?

Décidons par nous même de notre devenir.
Nous avons le pouvoir de tracer notre avenir.
D’autres avant nous, ont montrés que c’était possible.
Car quand le peuple a raison, il est invincible.


Guillaume VENERONI